Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Citation

Dans mon iTunes

"A Mouthful" de The Do. Plus que la musique de la pub Oxford, c'est un CD riches en sons et hétérogène. Vivement recommandé. Site web 

Archives

Top 10 de la semaine

(nbre de titres )

14 décembre 2007 5 14 /12 /décembre /2007 00:42
Juste une petite pensée foot pour cet écossais fan de Glasgow qui, il y a encore un mois, voyait son équipe préférée en 8ème de la Champions' League, et son équipe nationale qualifiée pour le championnat d'Europe.

La morale : des fois, il faut savoir perdre. Mais surtout, des fois, il faut savoir attaquer!

Le jeu de mots du jour est à l'actif d'un inconnu sur Yahoo Answers : pour Lyon, ce match, c'était à Kilt ou double (A ceux qui demanderont où j'ai trouvé ça, je chercher le nom des habitants de Glasgow, chose que j'ignore toujours. Quelqu'un saurait?)!
Repost 0
Published by Greg - dans Loisirs
commenter cet article
2 septembre 2007 7 02 /09 /septembre /2007 19:57

Avant de partir pour Berlin, j'ai fait une carte personnalisée de Paris via Google avec les endroits que j'ai préférés pendant mon année. Ceci n'a évidemment pas pour but de remplacer les nombreux guides sur le sujet, mais j'espère juste donner envie à quelques personnes de (re)découvrir certains endroits sympas de Paris.

On sait que j'adore Google, mais il me faut louer une fois de plus la qualité des outils mis (gratuitement) à disposition.

Par contre, carton rouge à mon hébergeur qui refuse que j'intègre la carte directement dans ce poste. Du coup, il faut cliquer ici.

Repost 0
Published by Greg - dans Loisirs
commenter cet article
20 août 2007 1 20 /08 /août /2007 22:09

le-petit-prince-St-ExuperyPour me préparer à Berlin (voir post ci-dessous), je lis en allemand. J'ai choisi pour commencer un livre à la fois simple et que tout le monde devrait lire une fois dans sa vie (après 10 ans, sinon on ne saisit pas tout) : Le Petit Prince. Ce sera la deuxième partie de la série culturelle (premier billet ici).

Le Petit Prince est un livre tout simplement touchant de simplicité. L'immense naïveté du personnage remet le lecteur à sa place, et représente une lumière pour les pauvres êtres que nous sommes, perdus dans un monde complexe et plein de fausses priorités.

Ce qui m'impressionne le plus, c'est le fait que ce livre n'ait pas vieilli d'une ride et qu'il soit toujours d'actualité. Pas mal pour un livre de 1946. Que nous y apprend Antoine de St Expuréry?

La citation qui résume le livre est célèbre : On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux. Plusieurs points dans le livre m'ont marqué.
- les gens ne s'intéressent qu'aux chiffres et passent à côté de l'essentiel
"lorsque vous parlez d'un des vos amis [...], on ne vous demandera jamais : quel est le son de sa voix? Quel est son jeu préféré? Collectionne-t-il les papillons? On vous demandera : quel âge a-t-il? Combien de frères a-t-il? Combien mesure-t-il?". Je vous invite à vous remémorer des conversations pour vérifier à quel point c'est vrai.
- les préjugés dominent : ainsi, le scientifique turque ne trouve une crédibilité auprès de la communauté scientifique que lorsqu'il abandonne ses vêtements traditionnels pour les smockings.
- les gens sont obsédés par leur quotidien. Excédé d'entendre le petit Prince questionner l'intérêt des épines sur les fleurs, le narrateur, qui lutte pour réparer son avion, le coupe en lui disant qu'il a "des choses plus importantes qui le préocuppent". S'en suit une colère du Prince qui l'accuse de "parler comme les adultes" : " je connais un homme qui n'a jamais respiré une fleur. Il n'a j'amais regardé les étoiles. Il n'a jamais fait autre chose que des additions. Et il passe sa journée à se répéter qu'il est quelqu'un d'important. (...) Je connais une fleur qui est unique et un mouton qui peut, sans même le savoir, faire disparaître cette plante en une seule bouchée. Est-ce que cela ne devrait pas être important"?

Ces idées sont tellement simples, que l'on tend à les oublier. Je n'ai pas tout raconté, et j'espère vous avoir donné envie. 

Alors, c'est quoi votre jeu préféré?

Repost 0
Published by Greg - dans Loisirs
commenter cet article
15 août 2007 3 15 /08 /août /2007 13:17
Autoportrait de weegee. Exposition au musée MaillolPuisque c'est l'été et que les visiteurs sont rares (ma mère est en vacances), je lance une série de billets culturels (2 billets, ça fait une série). Promis, à la rentrée, dès que maman tout le monde est de retour, je me remets aux billets intéressants : ragots, potins, décadence et tous les peoples que cela implique.
En attendant, donc, une pensée pour ces personnes prisonnières de Paris pour tout l'été et à qui je propose une sortie sympathique et adaptée au temps parisien (qui a dit "pluie"?). Une parenthèse rapide pour les autres : un peu de culture de fait jamais de mal. En effet, pour les vacanciers, la culture permet d'être un peu moins cons sur les bords (de la piscine).
Je reviens à mes moutons et invite donc les parisiens à se rendre au
musée Maillol profiter de l'exposition de Weegee. Je ne me poserai pas en grand connaisseur (d'ailleurs, pour un exposé sur Weegee, c'est par là) mais juste en curieux à qui une expo de photos a plu
Qui est donc ce photographe au nom étonnament moderne qui pourrait être la marque d'un abonnement de téléphone ou d'un yaourt aux fruits? Weegge, Arthur Fellig de son vrai nom, s'était spécialisé dans les photos nocturnes de faits divers. En effet, premier photojournaliste branché sur la radio de la police new-yorkaise, il arrivait en même que cette dernière sur les lieux des crimes / accidents. Ses clichés étaient ensuite revendus aux journaux.
Ca, c'est pour vivre. Mais l'art commence dans sa capacité à mettre en scène ses photos et à rebondir face aux événements. Si au début de l'exposition, on a envie d'en savoir plus sur les faits divers, à la fin, on apprécie simplement l'approche qu'a adoptée Weegee. Un certain humour noir ressort de ses clichés. Ainsi, sur une photo où l'on voit un attroupement autour d'une personne qui s'est noyée, on aperçoit une jeune fille - la seule à ne pas regarder la victime - poser en souriant pour l'objectif...
Comme tout artiste qui se respecte, Weegee avait un but :  "montrer combien, dans une ville de dix millions d’habitants, les gens vivent en complète solitude ". Issu d'un quartier défavorisé de New-York, il avait quelques connaissances sur ce sujet.
Voilà, j'espère que ceci a motivé les parisiens et "culturé" les autres.
Repost 0
Published by Greg - dans Loisirs
commenter cet article
4 août 2007 6 04 /08 /août /2007 00:42
Hot Fuzz : ça déménageRalala, un bon vieux titre bien racoleur digne d'un Closer! N'empêche. Je rentre du cinéma après avoir vu "Hot Fuzz", et pour la première fois de ma vie, j'ai envie de partager une expérience cinéphile. C'est parti : 
"C'est quoi "Hot Fuzz"?" "Jamais entendu parler!" "L'affiche est ridicule!" diront les critiques. Et ils ont raison. 
"Hot Fuzz" est le digne successeur de "Shaun of the Dead", parodie délirante de films de zombies. Ici, la parodie reste de mise, et elle touche les films de flics. L'humour British donne une très bonne tournure au film. 
Les gags s'enchaînent à une très bonne vitesse
, sans oublier les classiques du genre et en dosant la stupidité. Le ton est lourd, mais constamment relevé par 2-3 blagues bien amenées. L'histoire est simple, mais pas sacrifiée. Elle donne de la consistence au film, et la fin est sympa.
Finalement, "Hot Fuzz" est un bon film d'été, à voir un soir où l'on a envie de se vider la tête, sans sombrer dans "Transformers". 
Pour info, c'est Edgar Wright qui réalise le film et les héros sont Simon Pegg et Nick Fros.
Quoi vous lisez toujours? Allez le voir!

Pour vous aider : la bande annonce sur AlloCiné est ici
Repost 0
Published by Greg - dans Loisirs
commenter cet article
5 juin 2007 2 05 /06 /juin /2007 20:55

Putin (le fils de Putin, si si!) n'en finit plus de faire parler de lui. Le voilà qu'il évoque la guerre froide. Malgré la chaleur et les démentis de la Maison Blanche, elle est bien là.

Courez, les missiles russes sont déjà là. Ils sont aux portes de Paris. Porte d'Auteuil plus précisément. J'ai assisté en direct à des scène effrayantes de tirs.

Les RG (Roland Garros) sont formels: des centaines de spectateurs (dont moi) ont assisté dimanche à des tirs du prototype Davydenko (N°5 mondial). Les tirs de missiles air-sol (services) et sol-sol (coups droits) étaient impressionants! (on notera au passage que le bouclier anti-missiles n'a pas tenu...)

lance-missile russe de la belle époqueFinis les jeux de mots douteux, je passe maintenant à une petite étude du public de RG: tout d'abord, j'ai été très étonné de voir que le court est en moyenne vide à 33%. Les parisiens sont des fainéants, ils arrivent tard. La tribune VIP est toujours vide. Elle ne se remplit que pour une 1h à 15h, une fois que les VIPs ont roté leur repas... Non seulement les billets sont rares, mais en plus les claques se perdent...

Ensuite, ce qui motive le public (y compris moi) n'est pas purement la beauté du sport, contrairement à ce que l'on pourrait penser. Avant tout, le public est terriblement chauvin: un français qui gagne vaut tous les meilleurs joueurs du monde. Avec la mort du service militaire, le sport est un des derniers bastion du patriotisme.

De plus, le public en veut pour son argent, et souhaite ainsi que la partie dure. Ainsi, les gens vont soutenir le joueur en difficulté pour qu'il se transcende et revienne au niveau de son adversaire. Ainsi, lorsque Federer menait 2 sets à 0 face à Youzhny, tout le monde souhaitait que cet autre lance-missile russe remporte la manche suivante ... alors que le public voulait que Federer gagne (vous suivez toujours?).

Je n'irai pas jusqu'à dire que le public est socialiste, encourageant les plus faibles. Il ne faut pas oublier que la motivation principale est d'en avoir pour son argent!

Quoiqu'il en soit, le public est très joueur: blagues, encouragements et surtout "ola" sont incroyablement populaires. L'effet de masse est vraiment sympa.

Je finirai juste en disant merde à tous ces spectateurs faisant part à tout le monde de leurs commentaires d'ignorants, dignes de Xavier Gravelaine au foot pour ceux qui connaissent...

Repost 0
Published by Greg - dans Loisirs
commenter cet article