Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Citation

Dans mon iTunes

"A Mouthful" de The Do. Plus que la musique de la pub Oxford, c'est un CD riches en sons et hétérogène. Vivement recommandé. Site web 

Archives

Top 10 de la semaine

(nbre de titres )

1 novembre 2007 4 01 /11 /novembre /2007 01:23
 
facebook-copie-1.gifCela faisait longtemps que je n'avais pas fait de titre avec un jeu de mots dont je suis fier :-)

Faut-il encore présenter
Facebook? Une définition subjective serait "MySpace en lisible et avec plein d'applications qui ne servent à rien". Une définition plus rigoureuse se trouve ici.  "Pourquoi veut-il (encore) en parler" diront les mauvaises langues? Parce que Facebook, c’est un peu les galeries Lafayette (« le bonheur des dames ») pour les sociologues.
Si demain je devais faire un truc un peu fou, j'irais en Corée, je plaquerais mes études pour me lancer dans la sociologie avec comme sujet Facebook.
 
Je sais que je ne vais pas me faire d’amis, mais mon hypothèse cynique serait : plus on a d’ « amis »  Facebook, moins on a de vrais amis. L’idée repose sur un calcul simple : on consacre son temps soit à 100 personnes, soit à 10. Dans le second cas, les relations sont plus approfondies. Je sais que j’exagère, mais je ne peux m’empêcher de penser à ça quand je vois certains profils…
 
Je m’éloigne du cynisme pour en venir à un bienfait : la créativité. Dans un océan de rien (si si, j'insiste) subsistent quelques îlots d' humour et d'originalité. Si les applications illustrent cette idée (cf. la carte du monde sur laquelle on peut montrer ses voyages), les groupes constituent l’exemple parfait. Ainsi, en quelques minutes, je suis tombé sur : Pour l'installation de PORSCHElib' à Paris, I play squash for the fame, fortune, and of course the groupies , Pour l'interdiction d'applaudir à l'atterrissage.
 
Et ce n’est pas tout car Facebook est la révolution de la communication. J’ai ainsi entendu une histoire selon laquelle quelqu’un aurait rompu avec son ex- en ligne. En un clic, en changeant son statut de «  in a relationship » à « single » , la personne a pu faire passer instantanément son message au monde entier. Quand je pense qu’avant il fallait faire ça de vive voix, ou par courrier (la honte). Il y a bien sûr eu le pager (ex : Tam-Tam), l’e-mail ou le SMS et la force de ses quelques lettres (ex : JTE KIF +), mais cela nécessitait toujours de faire passer le message auprès de ses amis. Merci Facebook…
 
Je m’éloigne à nouveau du cynisme et finirai avec quelques points :
- Facebook est un site bien fait dans le sens où l’on peut y passer beaucoup de temps à rien faire
- Selon moi, le site jouit d’un effet de mode fondé sur du vague, ce qui devrait mener à un désintérêt croissant excepté pour les lycéens et les collégiens
- Il existe malgré tout une VRAIE utilité : Facebook permet en effet de retrouver facilement ses amis perdus de vue, sans passer sur le plateau TV de Jacques Pradel. Ouf…
Repost 0
Published by Greg - dans Internet
commenter cet article
20 septembre 2007 4 20 /09 /septembre /2007 21:34
Monopoly-montcuq-votes.gifInternet est encore une bête sauvage. Les internautes qui traînent cherchent à s'informer mais aussi à se divertir. Finalement, ce qui marche le mieux sur Internet, ce sont tous les petits buzz qui circulent.
Les internautes ont également compris l'influence qu'ils peuvent avoir et n'hésitent pas à l'utiliser pour peser sur le web.
J'ai
parlé il y a un petit moment du Google Bombing pratique qui permettait d'influencer les résultats de Google jusqu'à l'abberration (cette pratique n'est plus possible aujourd'hui).
Pas grave pour les internautes qui ont déjà rebondi. La dernière victime est Monopoly.

Explications : Monopoly, surfant sur la vague Internet a lancé un site pour la version Monopoly France, sur lequel on peut voter pour les villes qui seront présentes sur le plateau. Le principe est simple : la ville la mieux classée est la Rue de la Paix, la seconde les Champs Elysées etc... 
L'idée est somme toute banale, le principe sympa etc... 
Oui mais les internautes en ont décidé autrement : ils ont décidé de promouvoir le village de Montcuq! Montcuq a été rendu célèbre par un reportage de Daniel Prevost qui ne rate pas un jeu de mots (le poêle de Montcuq, l'arrêt de Montcuq...). Le succès est immense puisque la ville dispose de 23 000 voix, soit 6 000 de plus que le second.
Imaginez donc : la version nationale du Monopoly aura Montcuq comme la ville la plus chère (Dunkerque en second). J'ai vérifié le règlement et aucun droit de supprimer une ville est mentionné.
J'imagine déjà le marketeur qui a eu cette idée et qui doit déjà chercher sa reconversion.

Allons-nous laisser ceci arriver? Je dis non! Il reste encore une ville qui puisse aller plus haut que Montcuq! Ainsi je vous invite solennellement à voter pour Saint Jean Pied de Port (64). Attention à bien prendre la même orthographe!

En attendant, le cas Montcuq restera dans les annals (du marketing...).

Alors, vous votez pour qui?

PS : et comme je vous aime bien, je vous ai trouvé la liste des communes aux noms burlesques. J'aime beaucoup Arnac-la-Poste et Longcochon.
Repost 0
Published by Greg - dans Internet
commenter cet article
6 septembre 2007 4 06 /09 /septembre /2007 00:42
Google-maps-berlin.pngUn aspect intéressant du web m’est venu à l’esprit lors de ma recherche d’appartements
Voyons la situation : mon ordinateur m’est très précieux étant donné que les annonces sont en ligne. Il me faut faire face à des dizaines d’annonces sortant quotidiennement. Il s’agit donc de s’organiser.
En bon semi-geek que je suis, j’ai mis à profit le web. J’utilise Google (encore !) pour organiser toute l’information. J’ai tout mis sur une Google map. Le web, c’est aussi la possibilité de faire plein de trucs peu intéressants (qui a dit "dont ce blog" ?!?). Ainsi vous pouvez suivre en temps réel ma recherche de collocation ici. Plus sérieusement, cette carte me permet d’y voir plus clair et de m’organiser (avec pour chaque repère, des infos ajoutées par ma personne et qui apparaissent lorsque l’on clique dessus).
Finalement le choix est double : soit on enregistre tout sur son ordinateur, et on prend des notes. Cela permet d’accéder à toute donnée à tout moment et ce, à partir de son ordinateur. J’ai envie de parler de « présent ». 
Soit on met tout en ligne, en utilisant des outils permettant de s’organiser. Cela offre une meilleure gestion de sa recherche (tout peut-être ajusté en temps réel), mais il faut pouvoir être connecté (j’ai eu l’air bête allumant dans la rue mon ordinateur, et en cherchant un réseau wi-fi à bout de bras, ayant perdu mon papier…). Sur le long terme (le « futur »), cette méthode est très pratique.
Si on pousse un peu le raisonnement, on a le choix entre le "présent" et le "futur". 
D’ici peu, c’est la technologie qui va tout régler, en permettant d'être connecté partout à Internet (cf. le iPhone qui, dans mon cas, m’aurait permis dans la rue d’accéder facilement à ma carte). En attendant, je n’ai toujours pas de collocation…
Repost 0
Published by Greg - dans Internet
commenter cet article
31 août 2007 5 31 /08 /août /2007 13:59
Blog Day 2007 
Aujourd'hui, c'est Blogday (on notera que 31/08 ressemble un peu à "blog" selon la manière de l'écrire). Alors j'essaie de jouer le jeu. Le principe est simple, tout propriétaire de blog est invité à parler de 5 blogs qui lui plaisent. C'est parti : 

-
Big Bang Blog : le blog de Daniel Schneidermann, journaliste ayant travaillé pour Le Monde et Libération, et qui faisait jusqu'à récemment l'excellente émission Arrêt sur Images (voir billet ici). Entouré de l'équipe de l'émission, il continue de décrypter la manière dont les médias traitent l'actualité. Précieux.

-
Transnet : rédigé par Pisani, un journaliste tranvaillant notamment pour Le Monde, ce blog est consacré à Internet et aux nouvelles technologies. Ne partez pas! Je l'apprécie notamment car les sujets sont très bien vulgarisés et donc très abordables. Une bonne manière de découvrir le monde du web. Les discussions dans les commentaires sont souvent intéressantes à lire. Utile.

-
Corée Graphie : non le jury n'est pas corrompu! Beau jeu de mots. Beau voyage. Belle photos. Rien à dire! Exotique.

-
Langue sauce piquante : les correcteurs du Monde discutent de grammaire et d'orthographe à partir d'exemples trouvés dans la presse. Ce blog plein d'humour rapelle les mystères et les subtilités de la langue française. Et en plus, ça ne peut pas faire de mal. Pédagogique.

-
Happy Few Music : un peu de pub ne peut pas faire de mal... En exclusivité sur ce blog, le lancement de Happy Few en ligne, blog édité par des passionnés de musique (dont moi) souhaitant partager leurs découvertes. En devenir.

Plus d'infos :
http://www.blogday.org
http://technorati.com/tag/BlogDay2007

PS : normalement, on doit parler de nouveaux blogs. Je sais que certains sont déjà des références (Big Bang Blog) mais je ne pense pas qu'il soient encore très connus du grand public.
Repost 0
28 août 2007 2 28 /08 /août /2007 17:38

entendu-a-paris.jpgPetit post rapide aujourd'hui sur un site sympa : entendu à Paris . Juré je ne connais pas la personne qui gère le site.
Le principe : vous envoyez des phrases sympas entendues à Paris (d'où le nom du site...) et elles sont publiées. Bien qu'on ait déjà vu mieux en matière de web2.0, le site contient quelques perles. Exemple : 
 "Dans une agence de pub du 8ième arrondissement, une femme parle avec un léger accent. Une collègue lui demande ,
- Tu es originaire d'où ?
- Je suis née en Allemagne.
- Et ça fait longtemps ?
- Oui, depuis que je suis née !
- C'est dingue quand même
- Euh... je m'exprime mal ou c'est toi qui ne comprends pas le français ?"

Rien de transcendant, mais c'est agréable à lire. Le problème est le petit rythme du site : même pas une phrase par jour.

Repost 0
Published by Greg - dans Internet
commenter cet article
21 août 2007 2 21 /08 /août /2007 22:23
Google.gifJ'adore Google depuis toujours, c'est à dire depuis qu'ils ont inventé la recherche pertinente sur le web en 2 secondes. Et régulièrement, mon amour grandit. Pourtant, ils n'ont pas voulu de mon CV, et je vous assure que je ne pas quelqu'un qui adore les gadgets, malgré ma passion pour Internet.

Non, j'adore Google parce qu'il sort régulièrement des applications qui servent VRAIMENT à quelque chose (Je pense que l'intérêt de Twitter est limité et que les gens vont vite abandonner). Voici par exemple
les dernières applications qui me sont - et qui pourraient vous être - utiles.
-
Innovation Google Maps. Avant, j'utilisais Mappy comme tout le monde. C'était l'époque de la carte quasi-fixe et peu réactive. Aujourd'hui, Google Maps permet de zoomer en un simple clic (ou coup de mollette, c'est à dire la roue sur la souris), et de déplacer la carte en laissant cliquer dessus. Nouvelle innovation qui vient de sortir : en ce qui concerne les trajets, on peut déplacer la ligne bleue qui représente le trajet suggéré pour qu'il corresponde plus à ce que l'on veut. Le calcul de la distance et de la durée s'ajuste automatiquement.
 
-  
iGoogle : il s'agit d'un équivalent de Netvibes. Sur une page personnalisée, on peut mettre des fils RSS, c'est à dire des modules listant pour chaque site/blog, les derniers articles, ce qui permet de voir les sites mis à jour, sans les visiter un par un. J'ai essayé Netvibes, mais je préfère le design d'iGoogle.

-
Google Reader : sans doute ma fonctionnalité préférée. On peut la mettre sur iGoogle. Il permet d'insérer toutes les blogs que l'on suit régulièrement et propose dans une seule fenêtre, la liste des articles qui sont récents et qui n'ont pas encore été lus. Je vous le recommande chaudement. Pour faire comme dans les pubs : une simple fenêtre de Google Reader équivaut à une page entière de feed RSS de blogs sur Netvibes. En plus, cela évite d'avoir à se souvenir de ce que l'on a lu ou pas. Quand on est accro aux blogs, on ADORE!

Je pourrai aussi parler de la Barre d'outils Google , de Gmail (même si je préfère le dernier Hotmail), des logos customisés etc. Comme ça, vous saurez pourquoi je suis fan de cette entreprise. J'ai toujours pensé que dans le bordel la quantité d'information générée par le Web 2.0, les rois seront ceux qui sauront l'organiser, mettre en valeur la qualité, et proposer des services qui font gagner du temps. Et bien je trouve que Google en fait partie.
Repost 0
Published by Greg - dans Internet
commenter cet article
29 juillet 2007 7 29 /07 /juillet /2007 14:14

MySpace, Facebook et les blogs sont de plus en plus populaires (Pour ceux qui ne connaissent pas, MySpace et Facebook, il s'agit de sites sur lesquels on peut créer une page perso et créer ce que l'on appelle des réseaux d'amis). Très attentif face à leurs évolutions, je suis étonné par l'abondance (virtuelle!) d'amour et d'amitié qui y règne.

En France, le blog de Loïc Le Meur (politique, technologie) est un des plus visités. A force d'en entendre parler, j'ai commencé à le suivre, et je suis tombé sur la BlogAcademy. Il s'agit d'un concours organisé par Le Meur pendant ses vacances, où des bloggeurs (très) amateurs étaient sélectionnés pour poster des billets pendant 2 semaines.

Le résultat fut affligeant : le niveau des billets n'était pas à la hauteur de la demande, et beaucoup postaient du contenu (vide) digne ... d'un site perso (exemples ici et ici). En plus, Le Meur ne poste rien d'autre que des liens vers d'autres sites. Mais le problème n'est pas là. Certains (moi y compris, j'avoue) n'hésitaient pas à souligner la pauvreté du contenu. Le résultat ne s'est pas fait attendre : il y a eu une levée de boucliers.

La susceptibilité de certains était impressionante. C'est quelque chose qui me choque dans certaines communautés (dans ce cas, les lecteurs du blog). Les gens n'acceptent aucune critique. Une critique contre le blog, est une critique contre eux-mêmes. Dans le cas du Blog de Le Meur, même celles qui étaient constructives étaient rejetées.

La défense s'organise et un mot est inventé : "troll". Cela désigne les commentaires critiques et volontairement méchant. Une fois inventé, il suffit de l'appliquer à tous les commentaires qui vont à l'encontre de ce qui est publié.

On n'a plus le droit de ne pas aimer. Internet est/doit être un formidable outil qui rassemble tout le monde dans la joie et l'allégresse. Et dans ce contexte, on doit être amis avec tout le monde. MSN, MySpace et Facebook entrent en scène : on rajoute tout le monde dans ses contacts, sans compter, avec le résultat suivant : on se retrouve avec un réseau rempli de personnes que l'on n'aime pas vraiment. J'entends souvent dire "je l'ai encore dans mes contacts, je sais pas pourquoi"; "Elle m'a ajouté dans ses contacts, j'ai dit oui même si je ne l'aime pas".

Je suis mal à l'aise avec ce raisonnement. On n'a plus le droit de dire du mal de quoi/qui que ce soit. Pire, on doit aimer le groupe, la communauté. Et cela ne fait rien avancer. Puisque tout le monde adore tout le monde, on n'est plus obligé d'être exigeant. Dans le cas d'Internet, on peut se permettre de créer du contenu vide. Et les autres accepteront. On peut aussi s'entourer (virtuellement j'entends) de gens que l'on n'apprécie pas, parce que c'est comme ça que ça fonctionne. Selon moi, il y a une différence entre l'amitié (j'aime vraiment une personne) et la politesse (je lui dis bonjour quand je la croise et la respecte). Et en ce qui concerne l'amitié (je sais que les avis divergent), un des "devoirs" est d'être honnête et de souligner ce qui ne va pas.

J'adore Internet car on y trouve tout, et surtout ce qu'on ne cherche pas, ce qui sen fait son charme. Mais le défi réside désormais dans la qualité du contenu. Combien de blogs nuls pour un bon blog? Combien de vidéos vides sur YouTube pour une intéressante/marrante? Le challenge de la qualité est lancé, et les commentaires ont un grand rôle à jouer.

Repost 0
Published by Greg - dans Internet
commenter cet article
20 mai 2007 7 20 /05 /mai /2007 17:50

Mettons de côté la politique un instant et penchons nous une seconde sur cette population de l'ombre qui, finalement, permet la complexité technique de notre monde, j'ai nommé, les geeks.

geekJ'ai déjà eu l'occasion d'en parler un peu mais là je vais mentionner spécialement les fous d'informatiques. Et qui mieux qu'un geek (mais pas du même genre) pour parler des geeks.

Mon Google news m'a égaré sur MacGeneration, le site des fans de Mac. Je ne suis pas tombé sur un article mais sur un message sur le forum annonçant qu "Apple Store est fermé", ce qui est un "signe habituel qu’il se passe quelque chose du côté d’Apple". La fermeture était de 1h, ce qui laissait aux geeks assez de temps pour jouer à "devine-ce-que-Steve-Jobs-va-lancer-de-nouveaux".

Résultat? En une heure, le message a laissé place à près de 90 commentaires peuplés de pronostiques (!). En bon curieux, j'ai pris le temps de lire tout et je vous propose quelques extraits pour mieux connaître les geeks :

Le geek ne peut tenir une heure et vit à travers Mac.
-
"angoisse..."
- "Il y en a d’autres que moi qui rechargent sans cesse la page du store?"
- "moi je reload souvent la page apple store, et dès que ça m’est un peu plus de temps que prévu....un petit coup d’adrénaline...mais pour l’instant c’était pour du beurre!!"

Le geek connaît toutes les combines :
- A priori le store US ouvre en premier généralement"

Le geek est très conscient de ce qu'il est et l'accepte entièrement :
- "Si on était un peu moins Geeks, on irait faire autre chose pendant deux heures... Malheureusement, on est des Geeks.
- C’est mon patron qui va être content si je passe l’après midi à attendre les nouveautés !!! Merci steve jobs de faire chuter la productivité d’une bonne partie de la planète !!

Le geek a de l'humour mais il veut la vérité avant tout :
- "Ils sont juste partis manger..."
- "...partis manger des pommes"
- " ils ne sont partis manger, ils est 5h moins le quart du matin à Cupertino"
- "Il a ROUVERT !!! IPOD TACTILE !!!" (ce n'était pas vrai!)

Le geek n'est pas apolitique et il est au courant de l'actualité :
- "L’annonce que Cécilia est partie avec Steve Job ?"
- "La mise à jour c’est pour fêter le départ de chichi ?
- "il vont nous annoncé que les élections Françaises étaient tronquées et que c’est Ségo la Présidente"

Le geek est nostalgique :
- "Souvenez-vous de la longue attente pour les Shuffle colorés..."

Le geek aime les rebondissements :
- "refermé !!!"
- "OUEEE REFERME c’est pas fini! :)"

Au fait, le dénouement après la réouverture : "mmouais, juste des nvx macbook a 2.16ghz... bof :(". Moi je n'étais pas déçu du voyage en tout cas!

 

Magnifique mise en i-byme que nous offre Greg. Pour les non geeks (dont je pense faire partie), c'est fascinant d'observer un geek observer d'autres geeks!

Repost 0
Published by Greg - dans Internet
commenter cet article
27 mars 2007 2 27 /03 /mars /2007 23:18

Youtube a dévoilé les hier les meilleurs vidéos 2006 élues par le vote du public. Etant donné le symbole que cela représente, j'ai suivi un peu l'affaire.

Qu'est ce que j'en retiens? Que le web est comme mon appart : un immense bordel (j'ai des témoins!) mais avec quelques trucs sympas dedans (comme mon blog, lol).

Je reviens sur le terme de symbole que je viens d'employer. Cela me semble tout à fait justifier puisque YouTube (racheté par Google il y a quelques mois) et ses 35 millions de visiteurs mensuels sont l'illustration parfaite de ce terme si à la mode qu'est le Web 2.0. L'idée, une fois de plus, est que les internautes ne sont plus passifs et participent à l'élaboration du contenu. Dans le cas de YouTube, cela consiste à mettre en ligne des vidéos mais aussi à les noter, mettre des commentaires et dénoncer les abus.

J'en reviens donc à ces awards qui ont été décernés hier. La semaine dernière, j'avais pris le temps de regarder les sélections. Il y avait 7 catégories (humour, inspiration, créativité, commentaire, série etc...) comportant chacune 10 vidéos. Je ne vais pas juger les gagnants mais l'organisation de l'événement et les nominés dans leur ensemble.

Le premier point qui m'a marqué est le niveau très inégal des vidéos. Certaines sont très très bonnes mais d'autres sont vraiment moyennes. Le but n'est pas de tapper sur leurs créateurs, mais vu le nombre de vidéos sur YouTube on pouvait espérer plus de qualité. Ne me faîtes pas croire qu'il n'est possible de faire mieux que la gagnante de la catégorie musique! (pour la peine : surprise ici)

Le second point est le bordel que c'est. YouTube, c'est comme l'église le dimanche : le mess (ha ha). Plus sérieusement, on regarde une vidéo en se disant qu'elle devrait être dans l'autre catégorie ou en s'interrogeant sur le rapport avec sa catégorie. Franchement je plains les personnes qui ont du segmenter tout ça parce que la tâche semble presque impossible.

Mais la magie d'Internet est toujours là, et c'est mon dernier point. Ce que certaines personnes arrivent à faire à partir de rien est vraiment impressionant. Si vous ne deviez voir qu'une catégorie, je vous suggère "créativité" qui est très bonne. On y retrouve un film qui n'est en fait que l'enchaînement de portraits d'une personne pris quotidiennement pendant 6 ans! Il y a aussi le fameux Glob-trotter Matt à la dance déroutante, ce djeun' aux beats déconcertants ou ces personnes qui commandent un Mc Do au Drive In en rappant (excellent!). Je vous laisse avec les gagnants de la catégorie. Je me demande où ils sont allés chercher ça et surtout combien de prises il leur a fallu! C'est pas la meilleur vidéo, mais j'aime son côté kitsch.

Repost 0
Published by Greg - dans Internet
commenter cet article
2 mars 2007 5 02 /03 /mars /2007 23:27

Hier j'ai pu goûté à la fois aux joies du web et du networking. Comment? Un peu par hasard, j'ai été invité à une rencontre organisée par des anciens de mon école passionnés d'Internet, web 2.0 et autres fonctionalités nouvellement apparues sur le web.

Vous êtes ici et ici et ici et ici...Pour les incultes (mais dans quel monde non digital vivez vous ?!?!), le web 2.0 est un terme très marketing qui sert à exprimer l'arrivée de l'interactivité sur le web. L'idée est que le public participe aux contenus. Les blogs et YouTube sont des exemples illustrant bien l'idée, tout comme Agoravox. Ce dernier site se définit comme un media citoyen : n'importe qui peut poster des articles que les visiteurs peuvent après noter. Je vous invite à aller faire un tour sur le site par curiosité.

J'en reviens à nos "sheep" (ou devrais-je dire nos "chip" ha ha) avec ce RDV dans un bar des Champs Elysées assez sympa (à deux pas du travail, ha ha). Nous étions 10 avec comme seul point commun d'avoir été à l'ESCP un jour. Enfin pas tous, il y avait un irréductible bordelais qui résistait à l'envahisseur mais comme je cotoie des ESC Bordeaux régulièrement, je sais qu'ils sont fréquentables (bien qu'un peu underground) quand ils n'ont pas comme simple moyen de communication l'expression "ouaiiiis ouaiiiis". J'étais le seul non diplomé ce qui faisait que mon expérience était minime par rapport à celles des autres.

Quoiqu'il en soit, c'était assez impressionant de se retrouver au milieu de toutes ces personnes avec des connaissances avancées en Web et technologie (parmi les expériences de chacun : Skype, Bouygues Telecom, Orange, Lucent, NPA conseil spécialisé en media, boîte de VOD (Video On Demand)... ).

Au fur et à mesure des discussions, j'ai été marqué par le côté "entrepreneur" : 2 personnes étaient en train de développer leur start-up web, un autre ne pouvait rien dire et les autres affichaient de fortes envies mêlées à une crainte logique.

Qu'est ce que j'en ai retenu? Beaucoup : le côté networking d'abord. Les business cartes passaient de main en main (pourquoi les stagiaires n'ont même pas une carte style : "Gregory : aujourd'hui du café et des plantes vertes, demain des idées et de l'expérience..."). J'ai réalisé à quel point les annonces sont reservées aux stagiaires. Les grands passent beaucoup par un ami d'ami d'ami d'ami à Miami.

Les connaissances web et techno bien sûr : les trois grands domaines des technologies de demain sont la médecine (la puce qui vous dit combien de calories vous brûlez) la domotique (votre frigo qui commande automatiquement des yaourts parce que Cyriel est venu chez vous...) et la géolocalisation (" chéri, que faisais-tu au Hilton aujourd'hui à 16h...". Enfin, si j'ai bien compris :-)

Pour les débutants : une vidéo claire sur les nouvelles fonctionalités d'Internet

Repost 0
Published by Greg - dans Internet
commenter cet article