Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Citation

Dans mon iTunes

"A Mouthful" de The Do. Plus que la musique de la pub Oxford, c'est un CD riches en sons et hétérogène. Vivement recommandé. Site web 

Archives

Top 10 de la semaine

(nbre de titres )

16 octobre 2007 2 16 /10 /octobre /2007 23:49
K2000.jpgOn ne le dira jamais assez : pour apprendre une langue, il faut se rendre dans un pays où elle est parlée. Je sais que certains n'ont pas cette chance, mais je pense avant tout à ceux qui peuvent se le permettre et qui ne le font pas (oui, toi!).
Une fois dans le pays en question, tout est plus facile. En effet, il suffit de faire n'importe quoi tant que vous parlez ou entendez allemand. Vous pouvez par exemple parler en allemand à votre mur, mais je suggère d'autres activités. Voici les miennes:
- regarder la TV : peu importe le niveau intellectuel, la télévision, ça rime avec cochon. Tout est bon! K2000 (souvenirs, souvenirs) en allemand passe très bien. Bon c'est vrai, je conseille plutôt les infos (on notera qu'elles sont à 21h45 sur ZDF, mais j'y reviendrai un autre jour).

- lire : des journaux, des livres, les instructions d'évacuation (ça rime aussi avec cochon) du métro

- écouter : la radio par exemple, mais pas seulement. Vous avez droit au conseil du père Greg avec les Podcasts! En ce moment, je suis abonné à "
langsam gesprochenen Nachrichten". Cela signifie "l'actualité racontée lentement". La radio allemande Deutsche Welle propose ainsi quotidiennement un "anti-flash" (si vous me passez l'expression) de 15 mn dans lequel un journaliste prend le temps (vraiment!) de faire un bulletin de news. C'est un peu exagéré, mais ça me convient.
- écrire : cela sert à valider votre allemand dans le sens où c'est l'occasion d'utiliser les nouvelles expressions, tournures ou règles que vous avez apprises. L'orthographe y est mis en avant aussi. Je sais maintenant comment orthographier Nachrichten!
- parler : il n'y a que ça de vrai en fait. Une heure avec mes collocs' est sans doute le meilleur exercice qui soit. On essaie, on apprend, on corrige et tout ça dans la bonne humeur!
- boire! Je parie que vous ne l'attendiez pas celui là! Et pourtant. Boire (avec modération) délie la langue. C'était une légende, mais j'ai pu le vérifier (avec modération). En fait, d'une manière plus générale, un laisser-aller s'installe au cours des soirées et cela libère vraiment pour parler. A ceci s'ajoute également le fait d'être "échauffé" comme en sport. 

Pour ce qui est des résultats, et bien je continue de progresser. Le chemin est encore long, mais il me reste encore 8 mois.

Ps : beaucoup de blagues "fil rouge" aux tendances alcoolisées. Je rassure évidemment ma mère tout le monde, je n'ai pas encore sombré dans l'alcool. Mais on ne peut nier le rôle important que joue la bière dans ce pays!
Repost 0
28 septembre 2007 5 28 /09 /septembre /2007 01:39

money-time-copie-1.jpgC'est le Money Time. En anglais, ce terme désigne les dernières minutes des rencontres sportives, moment au cours duquel tout se joue, et donc où il faut être au top.
Et bien on y est. Nos CV doivent être en ligne ce dimanche en allemand et / ou en anglais pour les recruteurs. Je cherche un stage aka "l'ultime rempart avant mon premier emploi"
A vrai dire, nous cherchons un stage. Et c'est pour cela que c'est le Money Time : 150 étudiants au coude à coude, prêts à s'entretuer (mais non je n'exagère pas. Je ne parle même pas des dizaines d'autres promos environnantes...). 

C'est le Money Time. Il a commencé ce soir lors d'un cours de cuisine informel avec un cabinet de conseil en stratégie " (ça tombe bien, c'est ce que je cherche!)classé "top bien mondial. Nous voilà donc 15 heureux sélectionnés, ici pour nous renseigner et, bien sûr "networker".

C'est le Money Time, et c'est la merde. Ceux qui auront vu que ce billet est classé dans "l'allemand, la langue" vont enfin comprendre de quoi je parle :
4h avec des allemands, à parler en allemand, et à être comparé à des allemands....

Mon allemand n'est pas encore au top. Le plus frustrant, c'est que cela m'empêche d'être moi même. Je crois qu'une (bonne) partie de ma personnalité est de faire ... hum ... j'allais dire "des traits d'esprit" mais ça fait trop arrogant. Disons "des rebondissements sur les propos des autres" (c'est assez maladroitement dît pour ne pas trop me mettre en valeur...). Et bien là : niet! Pire, je ne comprends pas tout, ce qui doit tout me donner sauf un air intelligent. Et autant face à mes collocs', quand je suis perdu,je peux faire une blague avec mon meilleur ami dictionnaire, autant face à un consultant j'ai du mal à convaincre.

C'est un des bonheurs de ma
formation européenne : tout remettre en cause, toujours. Avec 4 stages cherchés en 3 ans, je suis le champion du monde du CV et de l'entretien (dans le sens où je sais comment ça se passe et où je n'ai pas d'appréhension particulière). Mais au UK, il m'a fallu rédiger en anglais mon CV et affronter des interviewers dans la langue de Shakespeare. Allemagne : rebelote! Me revoilà à traduire mon CV dans la langue de Tokyo Hotel Goethe. Je dois aussi me préparer à ne pas tout comprendre au cours d'entretiens...

Oui mais voilà, les allemands n'auront pas l'Alsace et la Lorraine
BCG et Bain. Je travaille beaucoup mon allemand comme je vous le prouverai dans un prochain billet. Bientôt je pourrai à nouveau être moi-même. J'ai de l'ambition ET de l'abnégation.

J'ai toujours pensé que le choix était le pire des luxes (fraise tagada ou banane? Calvin ou Hobbes? Mer ou montagne?). Et bien le fait de tout remettre tout le temps en question se situe juste derrière.

Repost 0
13 septembre 2007 4 13 /09 /septembre /2007 12:38
gebrauchs-anweisung-fur-deutschland.jpgPour ceux qui auraient raté l'épisode précédent sur mon niveau d'allemand, merci de m'envoyer une justification par mail. Vous pouvez toujours le rattraper ici (objectif "top-ergonomie du site").
Je travaille mon allemand... en séchant les cours mis à notre disposition. A la place, je passe du temps avec mes colocataires et je lis. Parmi mes lectures, un petit livre que je recommande particulièrement : "Gebrauchsanweisung für Deutschland" (mode d'emploi pour l'Allemagne) de Maxim Gorski. L'auteur s'adresse aux étrangers et décrit avec humour les moeurs allemands.

J'utiliserai donc un de ses chapitres pour parler de la langue de Schumacher Goethe. En effet, encore plus qu'en français, il existe de nombreuses variations en allemand, au point que les blagues fusent. Certains allemands avouent ainsi avoir des difficultés à comprendre quelqu'un originaire de l'autre bout du pays.
Tout cela s'explique très bien : l'Allemagne n'a pas d'équivalent de Paris, dans le sens où il n'y existe pas une ville qui rassemble tous les intérêts (économiques, politiques, culturelles etc.) du pays. Ainsi, chaque région a développé sa version de l'allemand. A l'inverse, à Paris, un français "commun" est né et à servi de modèle pour le reste du pays.
Cette caractéristique allemande se traduit de plusieurs manières :
- Il n'existe pas d'équivalent allemand de l'académie française. A peine existe-t-il une instance linguistique qui se réunit une fois par an pour discuter notamment de réforme.
- Statistique amusante : selon Gorski, 4 des 6 derniers chanceliers allemands s'exprimaient à la nation dans "leur propre allemand". Gorski fait remarquer à juste titre qu'un Président Français s'adressant en dialecte auvergnat perdrait toute crédibilité.
Evidemment, il existe une certaine homogénéisation notamment grâce à la TV et à la presse. Mais il restera toujours des différences fondamentales.

Le jour où en j'en suis à maîtriser ces différences et à opter pour tel ou tel allemand, je vous appelle...
Repost 0
8 septembre 2007 6 08 /09 /septembre /2007 00:54
Cela veut dire "j'essaie" en allemand, selon mon dictionnaire, qui après tout vaut bien plus qu'une Bible. Est-ce qu'une bible vous aide à acheter un ticket de métro ou à chercher une collocation? Non! Bon! alors! "aide toi et le ciel t'aidera" peut-être (et encore, ça ne marche peut-être que pour les assureurs...) mais surtout "lis le dico et il t'aidera". C'est quand même plus direct.
J'en reviens à cette question qui préoccupait tous mes interlocuteurs récemment, y compris moi-même (j'adore parler avec moi. Je suis tout le temps d'accord et c'est souvent passionnant tout ce qu'on apprend, même si j'ai tendance à me couper la parole) : est-ce que je parle bien allemand
Remise dans le contexte : 7 ans d'allemand collège et lycée, 2 ans en prépa, puis 1 an et demi d'Ersatz de cours (vous apprécierez au passage un des quelques mots allemands qui ont réussi à soudoyer le petit Robert). Mais, en fait, jamais allé en Allemagne, des profs (souvent) défaillants, et, il faut l'avouer une motivation pas toujours au top. Immanquablement, mon niveau en arrivant était "bien mais pas top". Voire médiocre.
Alors "ich versuche". Finalement, appeler en allemand, c'est comme s'élancer du haut d'un grand trapèze ou appeler quelqu'un pour un stage, la première fois ça fait peur mais en fait ce n'est rien. "Ich versuche" donc, et ça marche (on dirait une pub...). Je suis frappé du syndrome du "gars-mauvais-en-allemand-mais-qui-connaît-le-fonctionnement-de-la-langue''. L'expérience anglaise aidant, je parle autant que possible, et mon niveau s'améliore de jour en jour. Les réflexes reviennent ou se créent rapidement. J'assimile vite, et maintenant je n'ai plus (trop) peur. 
J'avoue faire encore des visites d'appartements en anglais, mais je n'hésite pas à changer en allemand quand je me sens à l'aise sur le sujet.

Et pour devancer la prochaine question : non je ne me soucie pas des attentats (cf. actualité). J'ai fait Londres après Juillet 2005 et Paris avec un risque important. Stresser ne changera rien. Il me reste mon dico, mais je dois bien avouer qu'il ne me sert pas à grand chose ici. Pas plus que la Bible?

PS : Un grand bonjour à cette Allemande si gentille qui parlait doucement et allait jusqu'à me corriger pour m'aider (et qui ne lira jamais ce blog sic...).

Je vous laisse avec une autre qui devrait travailler son allemand (on appréciera au passage la délectation de mon journaliste de JT préféré)...

Repost 0