Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Citation

Dans mon iTunes

"A Mouthful" de The Do. Plus que la musique de la pub Oxford, c'est un CD riches en sons et hétérogène. Vivement recommandé. Site web 

Archives

Top 10 de la semaine

(nbre de titres )

20 mai 2007 7 20 /05 /mai /2007 17:46
Comme quoi, il y a toujours un désir d'avenir possible...
Repost 0
Published by Greg - dans Humour
commenter cet article
17 mai 2007 4 17 /05 /mai /2007 16:46

Voilà, comme vous pouvez le voir, c'est Cyriel qui s'ajoute à ce blog. (It is my great pleasure to etc...).

Pour que ce soit plus simple, nous écrirons avec des couleurs différentes. Je pensais que les fautes d'orthographes suffiraient pour me reconnaître, mais il faut que tout le monde puisse savoir qui écrit, y compris les analphabètes de mon genre...

Repost 0
Published by Greg - dans Blog
commenter cet article
15 mai 2007 2 15 /05 /mai /2007 18:20

 

« Dans ce pays, personne n’écoute les autres. Tout le monde proclame sa propre opinion. C’est devenu le pays des monologues ».

C’est Bernardo Bertolucci (grand réalisateur italien) qui met cette phrase dans la bouche d’un acteur secondaire du film Beauté Volée (« Io ballo da sola », 1995). Elle est prononcée en arrière-plan, au cours d’une conversation à table entre plusieurs personnages plongés dans le noir, alors que la caméra se détourne déjà pour arriver sur l’objet central de la scène. Bref, ce n’est pas une phrase mise en valeur.

Question d'ouïe. Et pourtant… C’est une des répliques les plus vraies que j’aie entendue. Tout le monde se parle, personne ne s’écoute. Et venant d’un Italien, il sait de quoi il parle. A nous de l’écouter.

En Italie, la presse n’est presque que partisane. Non, ce n’est pas la faute de l’inévitable Berlusconi. C’est dû à des raisons historiques. Les journaux sont, dans leur écrasante majorité, des organes officiels de partis politiques. Résultat, les gens lisent le journal qui correspond le mieux à leur sensibilité. Résultat, chacun s’enferme dans ses arguments, dans son univers de pensée, dans ses certitudes.

Autre conséquence plus inattendue (mais vérifiée, croyez-en celui qui écrit ces lignes !), chacun affiche immédiatement ses couleurs politiques dans les transports en commun, au café… Donc il n’y a plus de dialogue. Plus d’échanges d’argument. Plus de réflexion. Chacun chez soi. 

Bon sens. Pire, car corollaire aussi lointain que réel : même la contradiction devient une pratique gênante. On devient fautif de ne pas penser comme l’autre. Avoir des arguments et vouloir convaincre devient un tort, une « entrave à la liberté de penser ».

Le monde à l’envers, donc. Car la liberté de penser n’a de sens que s’il y a un dialogue. Lire le journal de son bord, n’avoir des amis que dans son camp et donc rester enfermé dans ses idées est tout l’inverse de la liberté de penser. C’est, par définition, la liberté de ne pas penser.

C'est un choix qui se respecte, me direz-vous. Mais ce n'est pas le mien.

Et c’est pourquoi je suis très heureux de rejoindre ce blog. « Tout l’intérêt réside dans l’échange » est-il écrit, en haut de cette page. C’est bien ça un Openspace, non ? 

Repost 0
Published by Cyriel - dans Humeur
commenter cet article
14 mai 2007 1 14 /05 /mai /2007 22:38

J'ai le plaisir d'annoncer l'arrivée imminente d'un imminent camarade sur ce blog avec qui je partagerai (ou croiserai, selon les thèmes) la plume.

Ouiiiiiiiiiiiiiii

Repost 0
Published by Greg - dans Blog
commenter cet article
14 mai 2007 1 14 /05 /mai /2007 21:55

Bon j'arrête les posts "délires" et j'essaie de produire des articles où l'on apprend tous quelque chose :

Le récent débat sur l'immigration m'a agaçé. Mais je ne polémiquerai pas, je tiens juste à nourrir la discussion avec des faits :

- je suis tombé sur article dont la source m'a échappé depuis. Il se trouve dans le post ci-dessous. C'est intéressant de voir ce qui se fait dans les autres pays. On apprend ainsi que 42% des espagnols pensent que l'immigration aident leur pays, soit un pourcentage égal à deux fois celui de la France (19%) ou du Royaume Uni. Ce chiffre étonne, d'autant plus qu'on m'a souvent répété que les Espagnols sont racistes. Quoiqu'il en soit, je suis triste de voir le chiffre français qui montre que l'on a la mémoire courte et que l'on oublie l'apport de l'immigration après la seconde guerre mondiale... Sans même parler du fait qu'aujourd'hui, elle procure la main d'oeuvre dont nous avons tant besoin (cf cet article). Enfin, tout cela c'est fini puisque nous avons élu Sakozy (humour hu hu)...

parole de spécialistes!- autre article qui mixe immigration et écologie : Le Monde révèle qu'une ONG estime à 1 milliard le nombre possible de réfugiés climatiques en 2050. Les spécialistes prévoient ainsi de nouvelles crises type Darfour. Bon c'est vrai on s'en fout parce que c'est loin de chez nous, mais soyez sûr que Jean-Pierre Pernaud sera tout ému lorsque la même chose arrivera près de chez nous. Ne paniquez pas encore, c'est dans 43 ans, donc ca va. C'est bien connu, l'homme réagit toujours quand il est bien dans la m..... D'ici là, je propose d'anticiper le problème en créant de ONG qui apprendraient le français aux réfugiés potentiels et leur donneraient des raisons d'aimer la France. Sinon ils n'ont aucune chance (humour hu hu) :-)

Puisque je ne suis pas drôle avec mes blagues, je finirai avec cet extrait d'un one-man-show d'un -on peut le dire- comique noire d'origine africaine : "on nous dit qu'il faut aimer la France ou de la quitter. Chaque année, l'Afrique se rapproche de 3 cm de l'Europe, et bien si c'est pas une preuve je ne sais pas ce que c'est!

Repost 0
Published by Greg - dans Actualité
commenter cet article
14 mai 2007 1 14 /05 /mai /2007 21:30

Voici le texte dont je parle un peu plus haut :

Les mères maghrébines sont-elles le futur de l'UE ?
42 % des Espagnols estiment que l'immigration aide leur pays, contre 19 % des Britanniques et des Français, note
Der Spiegel. L'Espagne, qui a légalisé plus d'1 M d'immigrés depuis 2000 (11 % de sa population est d'origine étrangère), a créé la moitié de tous les emplois de la zone euro depuis 2002, et les taxes et contributions sociales qu'ils génèrent excèdent de 20 % leur coût en termes de services publics. Dans les années 60 et 70, de nombreux Espagnols allaient travailler à l'étranger. Aujourd'hui, ils emploient eux-mêmes des immigrés, de préférence mères de famille, et mariées : l'objectif est en effet d'éviter qu'elles ne deviennent sans-papiers, et donc de s'assurer qu'elles rentreront chez elles. En plus, "elles ne fument pas, ne boivent pas et ne vont pas en discothèque". Le vice-président de la Commission européenne, qui finance aussi l'aide au retour de ces immigrés, veut promouvoir dans toute l'Union ce genre d'"immigration éthique". Les immigrées gagnent dix fois plus qu'au pays. Mais certains maris, seuls, deviennent "fous".

Repost 0
Published by Greg - dans Actualité
commenter cet article
14 mai 2007 1 14 /05 /mai /2007 21:23

Le temps d'un voyage à Lyon j'apprends :

- que ma mère aime Archive!

- que mon père va sur des forums Internet (bon ok, c'est Boursorama, mais on ne se refait pas!)

Ralala, mes parents sont trop coooooools!

Repost 0
Published by Greg - dans MeMyself
commenter cet article
9 mai 2007 3 09 /05 /mai /2007 22:26

Pourquoi le candidat de la rupture fait partie du gouvernement sortant?

Pourquoi le candidat de la rupture a fait ses plus gros scores chez les vieux?

Pourquoi les anti-sorkozy brûlent des voitures pour contester une élection démocratique, quitte à brûler celles de personnes qui n'ont pas voté à droite?

Pourquoi les étudiants sont déjà en grève alors qu'il ne s'est rien passé?

Heureusement, dans mes moments d'égarement, j'ai des repères comme Bernard Solé dont la plume sur Le Monde fait souvent mouche.

Avant de vous mettre son texte d'aujourd'hui, je tiens à remercier chaleureusement les 84,77% des électeurs qui ont voté. Prochaine étape : améliorer la diffusion de l'information

 

Amalgame, par Robert Solé :

Quand le résultat d'un vote me déplaît, je casse des vitrines et je brûle des voitures. C'est efficace, utile et très amusant. Surtout les voitures des ouvriers et des petits employés, qui brûlent beaucoup plus vite que les grosses Mercedes. Les flics réagissent très violemment, ce qui prouve que le fascisme est déjà là.

 

Quand je veux prendre une retraite en famille, je commence par bien réfléchir : Taizé ou la Pierre-qui-Vire ? Je choisis une mini-croisière en Méditerranée. Après une nuit au Fouquet's, je vais méditer sur un yacht de luxe. Mon ami Bolloré prête même les maillots de bain et les bouées. Escorté par la marine maltaise, protégé par la police locale, je ne livre aux paparazzi que des images lointaines et fugitives de ce repos bien mérité. J'ai réussi, en quelques heures, à annuler tous les effets de mon beau discours de dimanche soir sur le respect de nos valeurs, les laissés-pour-compte, la générosité et la fraternité.

Quand j'écris un billet, j'essaie de ne pas crier avec les loups, d'éviter les amalgames et la schématisation excessive. Mais je n'y réussis pas toujours.

Repost 0
Published by Greg - dans Actualité
commenter cet article
4 mai 2007 5 04 /05 /mai /2007 00:26

Bayrou : "Personne ne devrait intervenir dans les médias en faisant craindre quelque chose aux journalistes (...)
Jean-Jacques Bourdin (Présentateur RMC): - Je vous rassure nous ne craignons personne
- Oui mais vous avez reçu quelques coups de fils
- Non non...
- Regardez-moi dans les yeux pour me répondre...
- Oui. Nous avons eu quelques tentatives de pression. Nous résistons d'où qu'elles viennent"

(la vidéo ici)

Ce dialogue provient du débat qui a eu lieu entre Royal et Bayrou samedi dernier.

Reprenons : deux candidats, l'un éliminé, l'autre non, veulent débattre en public pour permettre aux électeurs de les observer et de juger par eux-mêmes les divergences et convergences de leurs projets. C'est tout, rien d'autre (on notera que de toute façon personne n'a regardé). Cette idée a provoqué un tollé au sein droite qui estime un tel débat ridicule puisque Bayrou est éliminé.

Mais où est le problème en fait? 2 personnes veulent échanger leurs points de vue et invitent même Sarkozy à en faire de même.

Voilà donc que le débat est prévu lors de la conférence avec le Syndicat de la Presse Quotidienne Régionale (SPQR). Mais il est annulé, puis reprogrammé sur Canal + qui l'annule à nouveai en prétextant une intervention du CSA (le CSA a aussitôt démenti publiquement toute pression).

Les regards se tournent vers Sarkozy qui est soupconné d'avoir fait pression pour empêcher ce débat. Je ne ferai pas de spéculation à ce sujet, je me suis contenté de vous retranscrire l'aveu d'un journaliste.

Celui-ci dit avoir résisté. Je ne suis pas sûr qu'il en soit de même pour la SPQR ou Canal+.

Je n'ai pas la force ni l'envie de convaincre les gens de voter pour une femme qui ne me convainc pas entièrement moi-même. Par contre je pense qu'il est important que gens en sachent autant à propos de l'homme qu'ils vont élire ce dimanche. Selon moi, cet homme est prêt à tout. Et son influence sur les médias est conséquente. Qui a crié Berlusconi?

La campagne touche à sa fin. Tant mieux. Je fête ça en partant dans la campagne :-)

Repost 0
3 mai 2007 4 03 /05 /mai /2007 00:40

Mon premier débat. Je l'attendais avec beaucoup d'impatience. Je n'ai pas été déçu: je savais que j'allais l'être!

Donc ce qu'on savait tous s'est vérifié : sarko est un bon orateur, ségo n'est pas faîte pour ça. Elle a essayé, ça se voyait, mais elle ne sait pas être concise (trop long, "concise" donne "conne assise"). Sarko lui a tendu des perches elle n'a pas su les saisir. Elle ne pourra s'en prendre qu'à elle-même.

En tout cas, si elle est élue, les organismes sociaux vont avoir du pain sur la planche. Je me demande combien il va falloir d'années pour trancher tous les sujets délicats au rythme des 35h!

Allez, aucun regret puisque de toute façon pendant ce temps là Manchester s'est fait éclaté (petit conseil : quel que soit le sujet, si vous voulez gagner, ne soyez pas dans mon camp!).

Je parie donc sur un 55% de sarko. Et j'espère me tromper concernant sa politique à venir. Mais si c'est pas le cas, vous le saurez :-)

Sarko dit être un homme de convictions. J'aurais tellement voulu qu'il soit un con vaincu...

 

 

 

 

Repost 0
Published by Greg - dans Actualité
commenter cet article