Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Citation

Dans mon iTunes

"A Mouthful" de The Do. Plus que la musique de la pub Oxford, c'est un CD riches en sons et hétérogène. Vivement recommandé. Site web 

Archives

Top 10 de la semaine

(nbre de titres )

6 septembre 2007 4 06 /09 /septembre /2007 00:57
Me voilà à Berlin depuis mardi dernier. Première étape, la recherche de collocations.
Les points qui m’ont marqués :
- le prix : pour 2,5 fois moins que ce que je payais à Paris, je peux avoir une chambre plus grande (30m²) qui ne représente qu’un quart de l’appartement total… Du coup je suis tenté de garder mon budget parisien pour me louer une rue :-)
- la numérotation des rues : c’est bête peut-être, mais ils ne font pas comme nous. La numérotation part d’une extrémité et d’un coté de la rue, puis va à l’autre bout de la rue, pour changer de côté puis revenir. Donc quand vous avancez dans la rue, d’un côté les nombres augmentent et de l’autre il diminue. Pire, avez 24 d’un coté et 231 de l’autre.
- l’organisation de la ville : je me suis déjà pas mal déplacé et je trouve – à confirmer – que les quartiers sont hétérogènes. En témoigne cet appartement que je suis allé visité : au 31 de la rue, se trouvait un immeuble magnifique et tout refait. Au 31A, se trouvait un appartement miteux dans un immeuble miteux avec des tags miteux. Déception...
- le niveau de langue : l’allemand parle anglais, c’est un fait. Donc pas de problème en cas de niveau d’allemand défaillant. J’ai déjà fait deux visites dans la langue de Beckham, euh, Shakespeare je voulais dire
- références : personne ne m’a parlé du loyer. On ne m’a demandé aucune référence ou garantie pour la caution. Et je sens que l’on ne va pas davantage m’embêter par la suite.
 
Enfin, voici quelques conseils destinés à ceux qui essayeront un jour de trouver un appartement à Berlin. Ces conseils me mènent au mot du jour : Blitzkrieg. Cela signifie « guerre éclair » et c’est un certain Adolf qui l’a inventé en lançant contre ses ennemis des attaques rapides où ses troupes étaient constamment en mouvement (au lieu de rester dans des tranchées). J’utilise cette référence historique (un peu poussée) pour exprimer la réactivité dont il faut faire preuve pour pouvoir visiter un appartement. Il s’avère que je ne sois pas le seul à chercher une collocation. Chaque annonce fait donc l’objet de dizaines de réponses. Ainsi, ce sont les premiers qui sont servis. Il s’agit donc de guetter l’annonce et d’appeler le plus vite possible.
Les conseils autres points sont classiques :
-  Consulter « wg-gesucht.de » et « studenten-wg.de », les références en termes de collocations
-  Aller à l’Est pour avoir des appartements moins chers
- Eviter les appartements chauffés au charbon…
- Eviter l'annonce qu'un gars republie régulièrement, et qui donne l'impression d'avoir plus sa place sur Meetic
 
Je vous laisse avec une photo prise entre deux visites sur laquelle le soleil fait ce que je vais faire : il se couche !
Le jeu du jour : trouver le détail qui tue (hors texte) et qui assure que cette photo a été prise en Allemagne.

Berlin-KWG-Nuit-copie-1.jpg

Repost 0
6 septembre 2007 4 06 /09 /septembre /2007 00:42
Google-maps-berlin.pngUn aspect intéressant du web m’est venu à l’esprit lors de ma recherche d’appartements
Voyons la situation : mon ordinateur m’est très précieux étant donné que les annonces sont en ligne. Il me faut faire face à des dizaines d’annonces sortant quotidiennement. Il s’agit donc de s’organiser.
En bon semi-geek que je suis, j’ai mis à profit le web. J’utilise Google (encore !) pour organiser toute l’information. J’ai tout mis sur une Google map. Le web, c’est aussi la possibilité de faire plein de trucs peu intéressants (qui a dit "dont ce blog" ?!?). Ainsi vous pouvez suivre en temps réel ma recherche de collocation ici. Plus sérieusement, cette carte me permet d’y voir plus clair et de m’organiser (avec pour chaque repère, des infos ajoutées par ma personne et qui apparaissent lorsque l’on clique dessus).
Finalement le choix est double : soit on enregistre tout sur son ordinateur, et on prend des notes. Cela permet d’accéder à toute donnée à tout moment et ce, à partir de son ordinateur. J’ai envie de parler de « présent ». 
Soit on met tout en ligne, en utilisant des outils permettant de s’organiser. Cela offre une meilleure gestion de sa recherche (tout peut-être ajusté en temps réel), mais il faut pouvoir être connecté (j’ai eu l’air bête allumant dans la rue mon ordinateur, et en cherchant un réseau wi-fi à bout de bras, ayant perdu mon papier…). Sur le long terme (le « futur »), cette méthode est très pratique.
Si on pousse un peu le raisonnement, on a le choix entre le "présent" et le "futur". 
D’ici peu, c’est la technologie qui va tout régler, en permettant d'être connecté partout à Internet (cf. le iPhone qui, dans mon cas, m’aurait permis dans la rue d’accéder facilement à ma carte). En attendant, je n’ai toujours pas de collocation…
Repost 0
Published by Greg - dans Internet
commenter cet article
2 septembre 2007 7 02 /09 /septembre /2007 19:57

Avant de partir pour Berlin, j'ai fait une carte personnalisée de Paris via Google avec les endroits que j'ai préférés pendant mon année. Ceci n'a évidemment pas pour but de remplacer les nombreux guides sur le sujet, mais j'espère juste donner envie à quelques personnes de (re)découvrir certains endroits sympas de Paris.

On sait que j'adore Google, mais il me faut louer une fois de plus la qualité des outils mis (gratuitement) à disposition.

Par contre, carton rouge à mon hébergeur qui refuse que j'intègre la carte directement dans ce poste. Du coup, il faut cliquer ici.

Repost 0
Published by Greg - dans Loisirs
commenter cet article
31 août 2007 5 31 /08 /août /2007 13:59
Blog Day 2007 
Aujourd'hui, c'est Blogday (on notera que 31/08 ressemble un peu à "blog" selon la manière de l'écrire). Alors j'essaie de jouer le jeu. Le principe est simple, tout propriétaire de blog est invité à parler de 5 blogs qui lui plaisent. C'est parti : 

-
Big Bang Blog : le blog de Daniel Schneidermann, journaliste ayant travaillé pour Le Monde et Libération, et qui faisait jusqu'à récemment l'excellente émission Arrêt sur Images (voir billet ici). Entouré de l'équipe de l'émission, il continue de décrypter la manière dont les médias traitent l'actualité. Précieux.

-
Transnet : rédigé par Pisani, un journaliste tranvaillant notamment pour Le Monde, ce blog est consacré à Internet et aux nouvelles technologies. Ne partez pas! Je l'apprécie notamment car les sujets sont très bien vulgarisés et donc très abordables. Une bonne manière de découvrir le monde du web. Les discussions dans les commentaires sont souvent intéressantes à lire. Utile.

-
Corée Graphie : non le jury n'est pas corrompu! Beau jeu de mots. Beau voyage. Belle photos. Rien à dire! Exotique.

-
Langue sauce piquante : les correcteurs du Monde discutent de grammaire et d'orthographe à partir d'exemples trouvés dans la presse. Ce blog plein d'humour rapelle les mystères et les subtilités de la langue française. Et en plus, ça ne peut pas faire de mal. Pédagogique.

-
Happy Few Music : un peu de pub ne peut pas faire de mal... En exclusivité sur ce blog, le lancement de Happy Few en ligne, blog édité par des passionnés de musique (dont moi) souhaitant partager leurs découvertes. En devenir.

Plus d'infos :
http://www.blogday.org
http://technorati.com/tag/BlogDay2007

PS : normalement, on doit parler de nouveaux blogs. Je sais que certains sont déjà des références (Big Bang Blog) mais je ne pense pas qu'il soient encore très connus du grand public.
Repost 0
28 août 2007 2 28 /08 /août /2007 17:38

entendu-a-paris.jpgPetit post rapide aujourd'hui sur un site sympa : entendu à Paris . Juré je ne connais pas la personne qui gère le site.
Le principe : vous envoyez des phrases sympas entendues à Paris (d'où le nom du site...) et elles sont publiées. Bien qu'on ait déjà vu mieux en matière de web2.0, le site contient quelques perles. Exemple : 
 "Dans une agence de pub du 8ième arrondissement, une femme parle avec un léger accent. Une collègue lui demande ,
- Tu es originaire d'où ?
- Je suis née en Allemagne.
- Et ça fait longtemps ?
- Oui, depuis que je suis née !
- C'est dingue quand même
- Euh... je m'exprime mal ou c'est toi qui ne comprends pas le français ?"

Rien de transcendant, mais c'est agréable à lire. Le problème est le petit rythme du site : même pas une phrase par jour.

Repost 0
Published by Greg - dans Internet
commenter cet article
27 août 2007 1 27 /08 /août /2007 01:06
Cela fait longtemps que je n'ai rien bloggé sur la presse. Pourtant, ce secteur m'attire énormément. Mon mémoire portera d'ailleurs sur ce sujet ("les défis de la presse face à internet ou un truc comme ça"). 
J'ai très envie de parler de l'infuence du web sur la presse à travers 2 exemples.

SArkozy-100-jours.GIFOn sait à quel point l'information abonde aujourd'hui et les gens contribuent de plus en plus que ce soit en tant que sources ou que relaisInternet en est une des causes principales. Mais Internet fournit également les solutions. Si l'on se penche sur le cas de la presse, on observe que celle-ci doit désormais non seulement organiser l'information, mais surtout vivre avec son temps. 

Or aujourd'hui, le temps est à l'ouverture, et pas seulement en politique. Avec Internet, les frontières tombent (un peu), avec Internet les gens donnent leurs avis. Attention, je ne me lancerai pas dans une défense du web, mais je constate juste quelques influences, sans crier à la révolution. 

J'en reviens à la presse qui s'adapte donc. Cela passe surtout par Internet. 2 exemples :
-
Le Monde a lancé des articles appelés "collaboratifs". Le site du journal invite les lecteurs à envoyer un témoignages. Il publie ensuite une sélection. Principe intéressant : les lecteurs contribuent (quantité), le journal sélectionne (qualité) (Un exemple ici avec les 100 jours de Sarkozy). Ne surtout pas crier à la paresse. Je pense que la réception, lecture et sélection des contributions prennent du temps. Entre autre, le but est clair : permettre aux lecteurs d'avoir un aperçu de ce que pensent leurs semblables. Personnellement, j'accorde aujourd'hui autant d'intérêt à un article qu'aux commentaires qui l'accompagnent. J'adore essayer de comprendre comment les gens réagissent.

Sarkozypresse.jpg-
Rue89.com : une présentation s'impose pour ce site somme toute assez récent. Il s'agit d'un site d'informations créé par des déçus anciens de Libération dont le but est d"inventer un média qui marie journalisme professionnel et culture de l'Internet". Et il y arrive parfaitement en mettant notamment à disposition les outils du web pour présenter l'information. En témoigne cet article génial (dans la conception) sur l'image de Sarkozy dans le monde. Le site a étudié des articles provenant de tous pays sur notre cher Président. Il propose ensuite une carte du monde où il suffit de cliquer sur un pays pour connaître la manière dont la presse traite Sarkozy. Le principe aussi vaut le détour : articles de tous horizons (quantité) puis mise à disposition sur une carte (hiérarchisation). On notera que le procédé est fait via Google Maps (il me semble) et que cela nécessite peu de ressources / connaissance pour le faire.

En conclusion, on appréciera le travail d'Internet qui fait tomber les contraintes d'espace. Jamais le Monde pourrait mettre dans sa version papier tous les témoignages en ligne. Il est finalement peu étonnant que ce soient le site référence d'info en ligne (Le Monde) et le tout nouveau hyper web (Rue89) qui proposent ce type d'articles. Il me semble que l'avenir de la presse passe vraiment par là.
Repost 0
21 août 2007 2 21 /08 /août /2007 22:23
Google.gifJ'adore Google depuis toujours, c'est à dire depuis qu'ils ont inventé la recherche pertinente sur le web en 2 secondes. Et régulièrement, mon amour grandit. Pourtant, ils n'ont pas voulu de mon CV, et je vous assure que je ne pas quelqu'un qui adore les gadgets, malgré ma passion pour Internet.

Non, j'adore Google parce qu'il sort régulièrement des applications qui servent VRAIMENT à quelque chose (Je pense que l'intérêt de Twitter est limité et que les gens vont vite abandonner). Voici par exemple
les dernières applications qui me sont - et qui pourraient vous être - utiles.
-
Innovation Google Maps. Avant, j'utilisais Mappy comme tout le monde. C'était l'époque de la carte quasi-fixe et peu réactive. Aujourd'hui, Google Maps permet de zoomer en un simple clic (ou coup de mollette, c'est à dire la roue sur la souris), et de déplacer la carte en laissant cliquer dessus. Nouvelle innovation qui vient de sortir : en ce qui concerne les trajets, on peut déplacer la ligne bleue qui représente le trajet suggéré pour qu'il corresponde plus à ce que l'on veut. Le calcul de la distance et de la durée s'ajuste automatiquement.
 
-  
iGoogle : il s'agit d'un équivalent de Netvibes. Sur une page personnalisée, on peut mettre des fils RSS, c'est à dire des modules listant pour chaque site/blog, les derniers articles, ce qui permet de voir les sites mis à jour, sans les visiter un par un. J'ai essayé Netvibes, mais je préfère le design d'iGoogle.

-
Google Reader : sans doute ma fonctionnalité préférée. On peut la mettre sur iGoogle. Il permet d'insérer toutes les blogs que l'on suit régulièrement et propose dans une seule fenêtre, la liste des articles qui sont récents et qui n'ont pas encore été lus. Je vous le recommande chaudement. Pour faire comme dans les pubs : une simple fenêtre de Google Reader équivaut à une page entière de feed RSS de blogs sur Netvibes. En plus, cela évite d'avoir à se souvenir de ce que l'on a lu ou pas. Quand on est accro aux blogs, on ADORE!

Je pourrai aussi parler de la Barre d'outils Google , de Gmail (même si je préfère le dernier Hotmail), des logos customisés etc. Comme ça, vous saurez pourquoi je suis fan de cette entreprise. J'ai toujours pensé que dans le bordel la quantité d'information générée par le Web 2.0, les rois seront ceux qui sauront l'organiser, mettre en valeur la qualité, et proposer des services qui font gagner du temps. Et bien je trouve que Google en fait partie.
Repost 0
Published by Greg - dans Internet
commenter cet article
21 août 2007 2 21 /08 /août /2007 21:36
neon-bible-the-arcade-fire-rock-en-seine.jpgCa faisait longtemps que je n'avais rien écris sur la musique. En ce qui me concerne, la saison des concerts est terminée. Un calcul rapide a estimé à 16 le nombre d'événements musicaux (concert ou festival) pour un total d'environ 40 artistes vus (1ères parties non comprises) :-)

C'est dur de choisir, mais les concerts qui m'ont le plus marqué sont Air, parceque je voulais les voir depuis toujours,
Archive pour l'intensité et la durée, et The Scissor Sisters pour l'ambiance dans un Olympia en délire. J'ai aussi vu 3 fois Sharko en 3 mois et c'était à chaque fois génial.

Je reviendrai une autre fois sur ma passion des concerts, je souhaite parler de celui de
Rock en Seine qui commence vendredi. Pour des raisons hum, d'emploi du temps, je n'y serai pas. Aussi je souhaite donner de (modestes) recommandations conseils à ceux qui y vont. J'invite les autres à découvrir les noms que je vais citer, parce que cela vaut vraiment le coup.

Alors à toi, futur rockiste en seine, je te suggère : 
Vendredi
- de commencer à Mogwai, dont le son électro sait rester doux avec juste ce qu'il faut pour te transporter. 
- de voir Emilie Simon parce que c'est français et que c'est bon
- de jeter un coup d'oeil au Hives, parce que ce punk est bon en live grâce à un chanteur inépuisable
- de tout calculer par rapport à Arcade Fire : ce groupe est une merveille aussi bien termes de sons que de présence sur Seine scène. A ne pas manquer!
Samedi
- de ne pas sous-estimer Erik Truffaz et son jazz moderne. Apprécie au moins la qualité des musiciens
- de te démerder le reste de la journée, parce qu'il n'y a rien qui m'inspire
Dimanche
- de ne pas rater Just Jack, un artiste qui sait faire du hip-hop/rap grand public au résultat détonnant. C'est un DJ, donc il saura mettre l'ambiance
- Faithless vaut peut-être le coup d'oeil (j'adore
Insomnia)
- de réviser Björk (cela veut dire "bouleau" en islandais) parce que ses concerts sont rares et son dernier CD est bien

Repost 0
Published by Greg - dans Musique
commenter cet article
20 août 2007 1 20 /08 /août /2007 23:12
Berlin m'inspire déjà énormément : j'ai pu lire que le club de foot allemand du Hertha Berlin, dont le sponsor éponyme est connu pour ses knackis, a recruté un joueur suisse (pour ceux que ça intéresse : Fabian Lustenberger). 
Normal : dans le pays de la saucisse, l'équipe de la capitale est à la sauce suisse. Ha ha. Désolé, je me devais de la partager.
Repost 0
Published by Greg - dans Humour
commenter cet article
20 août 2007 1 20 /08 /août /2007 22:09

le-petit-prince-St-ExuperyPour me préparer à Berlin (voir post ci-dessous), je lis en allemand. J'ai choisi pour commencer un livre à la fois simple et que tout le monde devrait lire une fois dans sa vie (après 10 ans, sinon on ne saisit pas tout) : Le Petit Prince. Ce sera la deuxième partie de la série culturelle (premier billet ici).

Le Petit Prince est un livre tout simplement touchant de simplicité. L'immense naïveté du personnage remet le lecteur à sa place, et représente une lumière pour les pauvres êtres que nous sommes, perdus dans un monde complexe et plein de fausses priorités.

Ce qui m'impressionne le plus, c'est le fait que ce livre n'ait pas vieilli d'une ride et qu'il soit toujours d'actualité. Pas mal pour un livre de 1946. Que nous y apprend Antoine de St Expuréry?

La citation qui résume le livre est célèbre : On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux. Plusieurs points dans le livre m'ont marqué.
- les gens ne s'intéressent qu'aux chiffres et passent à côté de l'essentiel
"lorsque vous parlez d'un des vos amis [...], on ne vous demandera jamais : quel est le son de sa voix? Quel est son jeu préféré? Collectionne-t-il les papillons? On vous demandera : quel âge a-t-il? Combien de frères a-t-il? Combien mesure-t-il?". Je vous invite à vous remémorer des conversations pour vérifier à quel point c'est vrai.
- les préjugés dominent : ainsi, le scientifique turque ne trouve une crédibilité auprès de la communauté scientifique que lorsqu'il abandonne ses vêtements traditionnels pour les smockings.
- les gens sont obsédés par leur quotidien. Excédé d'entendre le petit Prince questionner l'intérêt des épines sur les fleurs, le narrateur, qui lutte pour réparer son avion, le coupe en lui disant qu'il a "des choses plus importantes qui le préocuppent". S'en suit une colère du Prince qui l'accuse de "parler comme les adultes" : " je connais un homme qui n'a jamais respiré une fleur. Il n'a j'amais regardé les étoiles. Il n'a jamais fait autre chose que des additions. Et il passe sa journée à se répéter qu'il est quelqu'un d'important. (...) Je connais une fleur qui est unique et un mouton qui peut, sans même le savoir, faire disparaître cette plante en une seule bouchée. Est-ce que cela ne devrait pas être important"?

Ces idées sont tellement simples, que l'on tend à les oublier. Je n'ai pas tout raconté, et j'espère vous avoir donné envie. 

Alors, c'est quoi votre jeu préféré?

Repost 0
Published by Greg - dans Loisirs
commenter cet article