Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Citation

Dans mon iTunes

"A Mouthful" de The Do. Plus que la musique de la pub Oxford, c'est un CD riches en sons et hétérogène. Vivement recommandé. Site web 

Archives

Top 10 de la semaine

(nbre de titres )

27 mars 2007 2 27 /03 /mars /2007 23:03

Après mûre réflexion et attentive observation, le changement d'heure n'est pas si grave.

En effet il fait jour moins tôt le matin, ce qui préserve mon sommeil. En plus la porte en bas de chez moi reste ouverte une heure plus tard (sinon il faut descendre pour laisser entrer ses convives. Et enfin, quand je sors du boulot, il fait encore jour!

Donc finalement je revois mon jugement. En tant que bon français, je vais penser à ma petite pomme d'abord et laisser tomber mes grands principes quand ça m'arrange. Vive l'heure d'été! Vivent les vaches ! :-)

Repost 0
Published by Greg - dans Humeur
commenter cet article
25 mars 2007 7 25 /03 /mars /2007 23:43

C'est dégueulasse! Vraiment je m'insurge. En cette période électorale, tout le monde en profite pour interpeller les candidats et se faire entendre sur son petit problème. A mon tour :

Comment se fait-il qu'on nous VOLE une heure de sommeil pendant un week end? C'est tout a fait inadmissible. Exemple : hier (enfin, ce matin), je rentre à 2h et je découvre avec stupéfaction qu'il est : 3H!

Mais où va le monde? La journée de 24h est un acquis social fondamental et un des plus anciens que l'on ait obtenus. On fera quoi après une heure de moins dans la journée? On rajoutera une saison? On interdira les vacances? On empêchera les ongles de pousser? Non, moi je le dis haut et fort, enlever une heure dans une journée de 24h, c'est la porte ouverte à toutes les fenêtres. La journée de 24h, c'est comme le droit de posséder une arme aux US, c'est l'amendement N°2, le dernier rempart avant celui qui proclame que nous sommes libres et égaux.

Et si c'est vraiment indispensable, pourquoi on ne ferait pas ça la journée au travail plutôt que sur nos week-end? On n'est pas près à travailler un jour de plus pour les vieux croûtons, je ne vois pas pourquoi on dormirait une heure de moins pour les vaches ou pour économiser de l'électricité!

Et qu'on ne me dise pas qu'il y a l'heure d'hiver, ça n'a rien à voir.

Et que font les politiciens face à cela? Rien évidemment!

PS : hé hé

Repost 0
Published by Greg - dans Humour
commenter cet article
25 mars 2007 7 25 /03 /mars /2007 20:00

50 ans depuis ce traité de Rome qui lança les bases de l'Union Européenne dans laquelle nous vivons aujourd'hui. Bien que pro-européen convaincu, je vais tâcher de rester réaliste et ne pas sombrer dans trop d'enthousiasme.

IJoyeaux anniversaire, mes voeux les plus sincèresl y a un point sur lequel presque tout le monde peut tomber d'accord : aujourd'hui, l'UE, ce n'est plus trop ça. L'échec de la constitution est une preuve du malaise ambiant. Mais cela ne veut pas dire que l'UE n'a servi a rien et qu'il ne faut plus y croire!

Je pense qu'il est important de profiter du présent anniversaire pour rappeler ce que l'Europe a permis de réaliser. Son rôle dans les 30 glorieuses est évident, favorisant la croissance. Aujourd'hui encore, elle offre un contexte favorable. J'ai accès aux Echos au travail. J'aime ce journal qui adopte un ton critique et plutot objectif sans se perdre dans la politique. Cette semaine, il y a eu la très bonne idée de consacrer 2 pages quotidiennes aux avancées de l'Europe. J'ai raté le début, mais voici quelques exemples : 

 

- Erasmus : lancé en 1987, ce programme a permis à 1,5 million d'étudiants (dont 250 000 français) d'étudier dans toute l'Europe. (auparavant, la destination principale était les US). Selon un sondage, 65% des étudiants Erasmus ont jugé que cette expérience multi-culturelle les a aidé pour leur expérience professionnelle.

- "Ciel Européen commun" : l'Europe a ouvert depuis 20 ans son ciel à la concurrence. En même temps, la création en 2000 d'un "ciel européen commun" a permis de créer une régulation intra UE protégeant notamment les passagers (contre le surbooking, les retards etc...).

- sécurité alimentaire : la legislation "de la ferme à la table" vise à garantir la sécurité alimentaire. Ainsi, tout fabricant d'aliment doit fournir aux autorités compétentes une liste précise d'informations pour prouver que ses produits ne sont pas dangereux.

- normes pour la qualité de l'air et des eaux : la mer, l'air et l'eau de l'Europe sont les mieux préservés du monde. L'Union a défini plusieurs normes afin de les protéger. L'idée est que l'Europe,en devenant le bloc économique aves les standards les plus stricts au monde, profite de la technologie mise en place pour l'exporter dans le monde.

- politique communde de la pêche : les membres gèrent ensemble et de manière concertée les stocks de poissoins menacés par le rechauffement planétaire, la surpêche ou la pollution. Bien plus que d'éviter aux pays de s'entretuer sur ce sujet, cette politique permet à 185 300 pêcheurs des franchir les eaux nationales et de pêcher dans les eaux de l'Union.

- extension .eu : plus récemment, les noms de domaine .eu ont été créés. Au delà de promouvoir l'idée européenne, ils représentent des économies pour des entreprises qui n'ont plus besoin d'avoir un site par pays.

S'ajoutent à celà bien d'autres choses comme la PAC, l'Euro, le brevet européen, le droit communautaire... Et ce que l'on tend à oublier facilement, c'est qu'aujourd'hui l'Allemagne est le meilleur ami de la France alors que nos grands parents s'entretuaient il y a quelques décennies. Si ce n'est pas une avancée!

J'ai trouvé intéressant de lire ces articles, car ils m'ont permis de mieux saisir l'essence de la notion d'"économie sociale Européenne". Le but de l'UE n'est pas seulement de faire sauter tous les monopoles mais surtout de protéger les consommateurs et l'environnement, que ce soit au niveau de la nourriture, du traffic aérien, des droits sociaux etc... Un exemple récent : la tentative (manquée) par la Commission de Bruxelles de faire baisser les tarifs des appels transfrontaliers, estimant que les opérateurs abusaient de leur position.

J'espère qu'à travers ces quelques lignes, j'ai convaincu quelques personnes des bienfaits de l'Europe et donné l'envie d'y croire un peu plus.

Repost 0
Published by Greg - dans Actualité
commenter cet article
25 mars 2007 7 25 /03 /mars /2007 19:00

Suite du post sur l'Europe :

Ma playlist du jour :

- Europe de Noir Desir

- European Song de The Velvet Undergoung

- Europa de Santana

- Rome Wasn't Built in a Day de Morcheeba

 

merci papaUne pensée pour Jean Monnet, le "papa" de l'Europe. C'est un des fervents défenseurs de l'Europe. Il était présent lors de la création de la CECA, projet embyronnaire de la CEE, et a participé activement aux négotiations du Traité de Rome. Accessoirement, il a eu un rôle très important dans les deux guerres mondiales. Il est un des créateurs du Victory Program qui a relancé l'industrie d'armement américaine. Selon les Echos, John Keynes (le Keynesianisme, c'est lui) a dit de Monnet qu" il a abrégé la guerre d'un an". Rien que ça.

Ce que j'apprécie chez lui, c'est qu'il était motivé par des convictions et n'avait aucun parti pris en politique. Ainsi il ne s'affirmait ni de droite ni de gauche, si ma mémoire à ce sujet est bonne.

3 citations :

  • « Il n'y a pour les peuples d'Europe d'autre avenir que dans l'union »
  • « Nous ne coalisons pas des États, nous unissons des hommes. »
  • « La modernisation n'est pas un état de choses, mais un état d'esprit. »

 

Repost 0
Published by Greg - dans Actualité
commenter cet article
21 mars 2007 3 21 /03 /mars /2007 22:49

Je n'ai pas encore chroniqué mon dernier concert : je ne compare pas mes cadeaux d'anniversaire, mais une très bonne partie de cadeau (en plus d'une superbe cravatte! J'espère ne pas en faire trop parce que je le pense!) était un billet surprise pour les Arctic Monkeys à l'Elysée Montmartre. Une très bonne idée mais qui prenait le risque que le concert soit décevant. Le verdict? Il fut très bon mais...

Oui il fut très bon. Ce groupe dont j'ai déjà parlé ici est la révélation rock 2006 qui s'est permise de battre les records de ventes d'albums la première semaine depuis un groupe vaguement nommé les Beatles. Leur histoire est un conte de fée si je ne me trompe pas : carton sur leur blog, bouche à oreille à bouche à oreille à bouche à oreille. Le groupe s'est même permis de choisir son label, luxe ultime.

Et cette réputation, bien qu'un peu amplifiée, reste largement méritée : leur premier album est un bijou de rock, d'énergie et de spontanéité.

Sur scène, les chansons rendent très bien, il n'y a rien à dire. On pourra leur reprocher un peu de dynamisme, mais la mélodie l'emporte. Et surtout, "dieu me touche" (citation desprogienne), j'adore certains titres dont From the Rubble to the Ritz et A certain Romance.

Alors pourquoi il dit "mais" demanderont les lecteurs qui auront suivi (je les en remercie)?

Ce n'est pas leur tenue British avec leurs polos aux couleurs immondes qui ont fait naître une vague de nostalgie en moi.

C'est le fait que ce groupe est composé d'adolescents entre 20 et 21 ans. Mais ils font tellement jeunes! Et pourtant ils étaient bien là. Leur âge est surement la raison de leur manque de présence sur scène. S'il tient bon (et qu'il fait des RAPPELS!!!), ce groupe pourrait être une tuerie dans les années à venir.

J'ai apprécié la musique, mais j'ai aussi pris le temps de regarder autour : des djeun's partout : des groupies qui hurlaient les paroles derrière et des brutes prêtes à en découdre dans la fosse. "Et au milieu de tout ça, il y a moi" (qui a trouvé la citation?). Le coup de vieux. Malgré les affinités musicales, je n'avais pas l'impression de partager beaucoup avec cette jeune foule. Franchement, j'ai vieilli le temps d'un concert. En plus j'avais mon costard dans un sac à mes pieds, vous imaginez le contraste.

Bon n'exagérons rien, j'ai passé une bonne soirée. Mais quand même!

Dans 2 semaines je vois Eiffel et son public plus agé je crois : "il n"y aura pas de mais, avril pourra remettre ça". Ah, les calèches de l'amour...

Repost 0
Published by Greg - dans Musique
commenter cet article
19 mars 2007 1 19 /03 /mars /2007 21:33

Bon je récapitule les faits :

1°) La salle de spectacles 'la Cigale" devient "La Cigale SFR suite à un partenariat innovant entre les deux entreprises, permettant à la première de diffuser les concerts via téléphone et de moderniser sa billetterie

2°) en lisant une chronique sur le concert de The Rapture (dont j'ai déjà parlé précedemment), je tombe sur : "nom découvert avec effroi pour ma part hier soir, croyant limite à une blague, ou à un sigle mal compris...".

3°) Pris de curiosité, j'ai fait le tour de blogs perso sur le sujet . J'ai rapidement trouvé : "La Cigale SFR (je n'arrive pas à m'y faire, et vous ?)". Réponse dans un commentaire : "moi non plus je ne m'y ferai jamais".

4°) Je suis vraiment agacé par ces réactions primitives "Mon dieu la pub est en train de tout dévorer ".

Mais contre qui vais-je gueuler? J'essaie en vain de répondre depuis 2h (entrecoupée de MSN) sur ce blog. Les anti-pubs? Sur le fond, ils n'ont pas tort.

Il m'aura fallu un peu de temps mais j'ai trouvé (je crois) : contre les gens qui s'insurgent au moindre truc sans réfléchir et sans rien proposer en échange.

Oui les anti-pubs n'ont pas tort sur certains points. Moi aussi j'en ai marre de vider ma boîte aux lettres de prospectus (j'ai une touche avec tous les serruriers et les agents immobiliers du coin je crois...) et d'être attaqué par les flyers à la sortie des métros. Mais de là à associer tous les maux de notre société à la pub et de prendre pour cible finalement la seule pub qui n'est pas si horrible : celle dans les métros. Gâche-t-elle vraiment le paysage en recouvrant ces murs immondes? Je préférais matraquer du distributeurs de prospectus que de tagguer des pubs :-) !!!

Finalement cela m'énerve autant que les gens qui refusent tout ce qui va changer leur quotidien en pointant du doigt les défauts sans parler des avantages. Il faut que certains comprennent que l'avenir de la France est plus dans des sociétés comme Netvibes ou DailyMotion que dans le charbon. Le changement ne se fera pas comme ça, mais il faut le comprendre et l'accepter pour le réussir et en profiter.

J'irai même jusqu'à la religion et au racisme où, les associations anti-racisme, sous couvert de protection de la tolérance deviennent elles-mêmes intolérantes. Oui il faut condamner Dieudonné car c'est un abruti qui se prend pour ce qu'il n'est pas. Mais aujourd'hui le débat n'est plus le même puisque l'on est tout de suite sur la défensive. Je lis en ce moment Desproges : son humour tranchant des années 80 passait bien à l'époque. Il faisait réagir les gens sans chercher à moraliser. Je serais curieux de voir quelqu'un reprendre un de ses textes aujourd'hui. Franchement, cela pourrait finir au tribunal (et pas le "Tribunal des flagrants délires..."). Je suis tombé sur ce forum où les gens en pensent autant. Et pourtant, en lisant ses textes, on se rend bien compte que ses piques sur la seconde guerre mondiale qui l'avait tant choqué ("comme disait Himmler en quittant Auschwitz pour la Hollande, on ne peut pas être à la fois au four et au moulin", pour ne pas citer la plus directe...) ont pour but de faire réagir et de garder vivantes, sous couvert d'humour, de tristes réalités.

Alors quoi? Est-ce trop exigeant d'attendre des gens qu'ils modèrent et/ou précisent leurs critiques? Personnellement cela me semble indispensable. C'est connu, au jeu du plus con, ce sont toujours les plus cons qui gagnent. Il faut être précis et raisonné pour ne laisser aucune faille à son adversaire. Sinon on s'égare et on n'énèrve même ceux qui nous soutenait au début (qui à dit "Ségolène"???)

Aujourd'hui la Cigale se "prosti-pub" pour augmenter ses recettes et se moderniser. Grâce à SFR, j'ai pu aller voir le spectacle d'Edouard Baer en toute simplicité à la Cigale SFR. En effet, il m'a suffit de payer mon billet en ligne et d'imprimer un mail portant un code-barre, pour rentrer dans la salle. Pas besoin de faire la queue 1/2h-1h en heure de pointe à la Fnac entre midi et 14h. En échange? Pas grand chose : juste trois lettres sur son nom et une petit pancarte peu visible en haut de la scène.

Franchement, y à pas de quoi être outré...

Pfff j'ai enfin exprimé (à peu près) ce que je voulais...

Le texte de Desproges avec le fameux "on peut rire de tout mais pas avec tout le monde" (Le Pen assistait à l'émission radio) et se trouve ici

Repost 0
Published by Greg - dans Humeur
commenter cet article
13 mars 2007 2 13 /03 /mars /2007 20:58

Un peu de politique cette fois avec un mal qui frappe les candidats à la présidentielle tous les 5 (7) ans : le mal de maires. Ce n'est pas marrant, ne rigolez pas. C'est donc la guerre aux autographes et pas de n'importe qui : il faut être capable de dire 500 fois : ma parole, sur la tête de ma maire (je suis pour la parité), je veux être président.

J'en profite pour faire une remarque naïve, pour changer : on constate que les candidats attendent d'avoir d'avoir environ 550 promesses avant d'être rassurés. Petit calcul pour trouver que cela signifie que 9% des maires (50 sur 550) ne tiennent pas une promesse aussi importante. On le croit sans mal mais c'est quand même hallucinant!

J'en viens néanmoins au sujet principal de ce poste : ce maire qui vend sa signature aux enchères. On pourra jouer jouer au jeu du plus con en le comparant à celui qui a tiré au sort le candidat qui aura sa signature, mais ça ne va pas être facile de désigner un vainqueur. Je vous mets à contribution en vous encourageant à voter.

Ce maire, donc, était l'invité de LCI pour expliquer sa démarche. Ce n'est pas moi qui le dit, c'est le Zapping, mon seul contact avec la TV. Dans l'extrait que l'on regarde, on apprend qu'un candidat a fait le forcing pour être présent sur le plateau : Rachid Nekkaz. Inconnu au bataillon jusque là pour ma part (un vague souvenir en fait).

coupe de pub à 1550€Dans le deuxième extrait du Zapping, on le voit avec indifférence obtenir la signature du maire contre un chèque de 1 550€. Franchement en terme de prostitution on a vu plus onéreux (j'ai dit "on" pas "je" :-) mais bon.

Puis, chose rare dans le Zapping, le téléspectateur a droit à un troisième extrait sur le même sujet. M. Nekkaz dit : "En même temps, Monsieur le maire, je ne suis pas prêt à tout pour être candidat à la présidentielle". C'est à ce moment là que M. Nekkaz déchire la promesse devant les caméras!

Voilà un candidat comme je les aime : il ne critique pas à fond le système mais l'utilise (la puissance des médias ici en l'occurence) pour montrer ses limites. Pas mal.

Monsieur Rachid Nekkaz, vous n'avez pas gagné ma voix (j'ai déjà trouvé mon prétendant :-) mais vous avez tout mon respect.

Alors vous votez pour qui pour le jeu du plus con? Le parrainage aux enchères ou le tirage au sort? Je suis pour les enchères, au moins cela apporte quelque chose à la commune.

L'article du Nouvel Obs à ce sujet ici

Repost 0
Published by Greg - dans Actualité
commenter cet article
4 mars 2007 7 04 /03 /mars /2007 13:23

J'ai toujours aimé les mises au point. Je ressens aujourd'hui le besoin d'expliquer la démarche qui me pousse à communiquer via blog.

Le monde virtuel compte près de 20 millions de blogueurs dont 3 millions qui mettent à jour leurs blogs de manière hebdomadaire (dont presque moi :-). J'ai tout à fait conscient d'être perdu dans cette masse avec mes 15 visiteurs uniques quotidiens (bonjour maman).

Il faut tout donner!Mais la vérité est que j'ai toujours envie de poster des notes diverses. La première motivation est le partage (humble) d'informations et d'idées. Une étude rapide des visiteurs de mon blog révèlerait sans dout une grande part d'amis proches. Ce blog est pour moi l'occasion d'attirer leur attention sur des sujets qui me tiennent à coeur. Je cherche des sujets un peu décalés comme les "Free hugs" ou des approches plus personnelles avec, autant que possible, quelques infos/chiffres à apprendre comme dans le post sur la Française des Jeux.

La deuxième motivation est de parler de moi. Hé hé. J'ai envie que mes amis me connaissent et sachent ce que j'aime/adore. La colonne de gauche de ce blog est en ce sens assez révélatrice.

Enfin, dernier argument important, ce blog est pour moi un exercice de style. Les fautes qui rythment de manière si originale mes posts sont autant de preuves irréfutables de ma lutte permanente avec la langue française. Je pense qu'écrire de manière régulière (et me faire corriger par Mathilde, merci) est une bonne manière de progresser. Recevoir des moqueries (justifiées) quant à certaines fautes est selon moi la meilleure manière de retenir l'orthographe d'un mot.

En résumé : partage et expression sont les motivations de ce blog. Cela concerne avant tout mes amis, mais - et c'est la beauté d'Internet - si un internaute anonyme y trouve son compte, ne serait-ce sur un post, et bien j'en suis ravi.

Repost 0
Published by Greg - dans MeMyself
commenter cet article
2 mars 2007 5 02 /03 /mars /2007 23:27

Hier j'ai pu goûté à la fois aux joies du web et du networking. Comment? Un peu par hasard, j'ai été invité à une rencontre organisée par des anciens de mon école passionnés d'Internet, web 2.0 et autres fonctionalités nouvellement apparues sur le web.

Vous êtes ici et ici et ici et ici...Pour les incultes (mais dans quel monde non digital vivez vous ?!?!), le web 2.0 est un terme très marketing qui sert à exprimer l'arrivée de l'interactivité sur le web. L'idée est que le public participe aux contenus. Les blogs et YouTube sont des exemples illustrant bien l'idée, tout comme Agoravox. Ce dernier site se définit comme un media citoyen : n'importe qui peut poster des articles que les visiteurs peuvent après noter. Je vous invite à aller faire un tour sur le site par curiosité.

J'en reviens à nos "sheep" (ou devrais-je dire nos "chip" ha ha) avec ce RDV dans un bar des Champs Elysées assez sympa (à deux pas du travail, ha ha). Nous étions 10 avec comme seul point commun d'avoir été à l'ESCP un jour. Enfin pas tous, il y avait un irréductible bordelais qui résistait à l'envahisseur mais comme je cotoie des ESC Bordeaux régulièrement, je sais qu'ils sont fréquentables (bien qu'un peu underground) quand ils n'ont pas comme simple moyen de communication l'expression "ouaiiiis ouaiiiis". J'étais le seul non diplomé ce qui faisait que mon expérience était minime par rapport à celles des autres.

Quoiqu'il en soit, c'était assez impressionant de se retrouver au milieu de toutes ces personnes avec des connaissances avancées en Web et technologie (parmi les expériences de chacun : Skype, Bouygues Telecom, Orange, Lucent, NPA conseil spécialisé en media, boîte de VOD (Video On Demand)... ).

Au fur et à mesure des discussions, j'ai été marqué par le côté "entrepreneur" : 2 personnes étaient en train de développer leur start-up web, un autre ne pouvait rien dire et les autres affichaient de fortes envies mêlées à une crainte logique.

Qu'est ce que j'en ai retenu? Beaucoup : le côté networking d'abord. Les business cartes passaient de main en main (pourquoi les stagiaires n'ont même pas une carte style : "Gregory : aujourd'hui du café et des plantes vertes, demain des idées et de l'expérience..."). J'ai réalisé à quel point les annonces sont reservées aux stagiaires. Les grands passent beaucoup par un ami d'ami d'ami d'ami à Miami.

Les connaissances web et techno bien sûr : les trois grands domaines des technologies de demain sont la médecine (la puce qui vous dit combien de calories vous brûlez) la domotique (votre frigo qui commande automatiquement des yaourts parce que Cyriel est venu chez vous...) et la géolocalisation (" chéri, que faisais-tu au Hilton aujourd'hui à 16h...". Enfin, si j'ai bien compris :-)

Pour les débutants : une vidéo claire sur les nouvelles fonctionalités d'Internet

Repost 0
Published by Greg - dans Internet
commenter cet article
28 février 2007 3 28 /02 /février /2007 22:06

La série concerts continue. Je ne sais pas si je vais vous parler de tous, mais celui-ci me tenait particulièrement à coeur puisqu'il s'agissait de The Rapture. J'ai déjà évoqué ce groupe rapidement lors d'un post précédent. S'agissant de mon CD 2006 préféré, vous imaginez bien que l'attente était énorme.

Ou est Charly? Bah il aurait du venir...J'ai aimé ce concert pour plusieurs raisons. L'ambiance d'abord : j'étais accompagné de personnes que j'apprécie beaucoup, et surtout, nous étions entourés de fans hystériques avec une grosse proportion d'étrangers. Les gens connaissaient, aimaient et chantaient.

En plus, la salle se prête bien au jeu puisque le sol bouge sous les sauts rythmés du public!!! Elle est petite et le sol est légèrement en pente, ce qui offre une bonne vue sur la scène, pour les grands comme pour les petits!

Le style du groupe ensuite. Ils ont un son bien à eux, un peu "underground" comme je les aime. Je veux dire par là que, en plus de mettre beaucoup d'énergie, ils crée des morceaux vraiment excellents à partir de sons ou de chants (l'un des chanteurs n'a rien à envier aux Bee Gees et leurs préférences pour les aigus) assez déroutant. Il ne faut pas être étonné de voir sur le même morceau une basse, une guitare très saturée et... un saxo (pas la voiture!).

Puisqu'il faut être critique dans la vie, je dirais qu'il est dommage que certains sons des albums disparaissent en live sous le poids des autres. Et aussi qu'ils n'aient pas joué "open up your heart", chanson aussi simple que magnifique.

Je terminerai avec ces "djeun's" intenables qui profitaient de l'absence de sécurité pour monter sur scène. Je comprends leurs "trips" mais bon... Par contre c'était très amusant quand le chanteur les a faits monter lors de la dernière chanson pour après se lancer dans une séance de dédicaces. Mon frère était intenable! Hé hé

Repost 0
Published by Greg - dans Musique
commenter cet article