Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citation

Dans mon iTunes

"A Mouthful" de The Do. Plus que la musique de la pub Oxford, c'est un CD riches en sons et hétérogène. Vivement recommandé. Site web 

Archives

Top 10 de la semaine

(nbre de titres )

29 juillet 2007 7 29 /07 /juillet /2007 14:14

MySpace, Facebook et les blogs sont de plus en plus populaires (Pour ceux qui ne connaissent pas, MySpace et Facebook, il s'agit de sites sur lesquels on peut créer une page perso et créer ce que l'on appelle des réseaux d'amis). Très attentif face à leurs évolutions, je suis étonné par l'abondance (virtuelle!) d'amour et d'amitié qui y règne.

En France, le blog de Loïc Le Meur (politique, technologie) est un des plus visités. A force d'en entendre parler, j'ai commencé à le suivre, et je suis tombé sur la BlogAcademy. Il s'agit d'un concours organisé par Le Meur pendant ses vacances, où des bloggeurs (très) amateurs étaient sélectionnés pour poster des billets pendant 2 semaines.

Le résultat fut affligeant : le niveau des billets n'était pas à la hauteur de la demande, et beaucoup postaient du contenu (vide) digne ... d'un site perso (exemples ici et ici). En plus, Le Meur ne poste rien d'autre que des liens vers d'autres sites. Mais le problème n'est pas là. Certains (moi y compris, j'avoue) n'hésitaient pas à souligner la pauvreté du contenu. Le résultat ne s'est pas fait attendre : il y a eu une levée de boucliers.

La susceptibilité de certains était impressionante. C'est quelque chose qui me choque dans certaines communautés (dans ce cas, les lecteurs du blog). Les gens n'acceptent aucune critique. Une critique contre le blog, est une critique contre eux-mêmes. Dans le cas du Blog de Le Meur, même celles qui étaient constructives étaient rejetées.

La défense s'organise et un mot est inventé : "troll". Cela désigne les commentaires critiques et volontairement méchant. Une fois inventé, il suffit de l'appliquer à tous les commentaires qui vont à l'encontre de ce qui est publié.

On n'a plus le droit de ne pas aimer. Internet est/doit être un formidable outil qui rassemble tout le monde dans la joie et l'allégresse. Et dans ce contexte, on doit être amis avec tout le monde. MSN, MySpace et Facebook entrent en scène : on rajoute tout le monde dans ses contacts, sans compter, avec le résultat suivant : on se retrouve avec un réseau rempli de personnes que l'on n'aime pas vraiment. J'entends souvent dire "je l'ai encore dans mes contacts, je sais pas pourquoi"; "Elle m'a ajouté dans ses contacts, j'ai dit oui même si je ne l'aime pas".

Je suis mal à l'aise avec ce raisonnement. On n'a plus le droit de dire du mal de quoi/qui que ce soit. Pire, on doit aimer le groupe, la communauté. Et cela ne fait rien avancer. Puisque tout le monde adore tout le monde, on n'est plus obligé d'être exigeant. Dans le cas d'Internet, on peut se permettre de créer du contenu vide. Et les autres accepteront. On peut aussi s'entourer (virtuellement j'entends) de gens que l'on n'apprécie pas, parce que c'est comme ça que ça fonctionne. Selon moi, il y a une différence entre l'amitié (j'aime vraiment une personne) et la politesse (je lui dis bonjour quand je la croise et la respecte). Et en ce qui concerne l'amitié (je sais que les avis divergent), un des "devoirs" est d'être honnête et de souligner ce qui ne va pas.

J'adore Internet car on y trouve tout, et surtout ce qu'on ne cherche pas, ce qui sen fait son charme. Mais le défi réside désormais dans la qualité du contenu. Combien de blogs nuls pour un bon blog? Combien de vidéos vides sur YouTube pour une intéressante/marrante? Le challenge de la qualité est lancé, et les commentaires ont un grand rôle à jouer.

Partager cet article

Repost 0
Published by Greg - dans Internet
commenter cet article

commentaires

Greg 07/08/2007 19:59

Tout à fait d'accord avec le problème MySpace  / Facebook.Effectivement, on tombe très vite dans l'hypocrisie. On pourrait même être mauvaise langue et dire que ceux qui ont des amis ont pas de temps à perdre sur ces sites :-) Mais c'est être mauvaise langue. En revanche, on peut se demander ce que signifie le fait d'avoir 200 "amis".

Guéno 07/08/2007 11:56

ce que facebook, myspace etc on ajouté à la vie des gens, c est qu il est devenu "normal" de demander à quelqu'un : "tu veux bien etre mon ami?"... En vrai, ce genre de question ne se pose pas , ce qui évite : 1 - le "non" qui crée des tensions2 - la non-réponse qui crée des doutes... Bref, avec ce type de site, on ne peut plus garder son avis pour soi, une fois que la question est posée, on est soi hypocrite (oui oui je suis ton ami) , soit franc mais poseur de troubles (va te faire voir, tu te crois mon pote, mais je te trouve un peu con...)mais avec les vrais amis c est tres bien ceci dit