Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citation

Dans mon iTunes

"A Mouthful" de The Do. Plus que la musique de la pub Oxford, c'est un CD riches en sons et hétérogène. Vivement recommandé. Site web 

Archives

Top 10 de la semaine

(nbre de titres )

17 avril 2007 2 17 /04 /avril /2007 23:11

Les élections sont trop proches, il faut que je vide mon sac.

Le projet de Sarkozy sur le ministère de "l'identité nationale et de l'immigration" m'a dérangé très vite. J'ai ensuite pris le temps d'écouter les avis de tous (pour et contre), et avec un peu de retard, je veux dénoncer ce projet qui séduit tant de personnes.

- l'intitulé suggère clairement que ces deux notions sont intimement liées et donc que l'immigration poserait un problèmen à notre identité nationale. Je ne suis pas d'accord. Je ne vois pas en quoi l'immigration touche à l'identité nationale. Par contre, l'intitulé sous entend bien qu'il faut faire attention à l'immigration (les étrangers) pour protéger l'identité nationale (les français bien de chez nous)

Mais où Sarkozy va-t-il chercher toutes ces idées...- certains disent : "mais quand même on voit bien des immigrés pauvres, plein les rues. Et puis la majorité , qui constituent la majorité de la racaille". Je ne débattrai même pas de la véracité de ces affirmations qui témoignent plus du ressenti qu'autre chose. Par contre la réponse qui me vient spontanément est : même si c'est cela le problème, la solution n'est pas, selon moi, un ministère tel qu'imaginé par Sarkozy. Trop d'immigrés sont au chomage? Et si on arrêtait la discrimation à l'embauche? Les immigrés favorisent l'insécurité (cf. le trendy P2V, Phillippe de Villiers, qui passe de "jeune" à "immigrés" et "délinquants" de manière déconcertante)? D'abord qu'on me le prouve. Mais même si c'était le cas, je pense que le premier problème est le taux de chomage qui touche les étrangers. Donnez leurs une chance, après on jugera.

Donc pas besoin de discrimination positive, juste de l'égalité (mince, ne s'agit-il pas là d'une des valeurs qui constituent notre belle identité ?).

Et puis si on parle d'identité nationale, pourquoi mentionne-t-on seulement les drapeaux et la Marseillaise? Pour moi, la question de l'identité nationale correspond davantage à la place de la France en Europe et dans le Monde, qu'à celle des immigrés en France! C'est un regret que j'ai dans cette campagne : l'avenir de la France est en dehors de ses frontières. Et ça, on en parle pas assez.

Un dernier point plus statistique : les immigrés constituent une bonne partie de la main-d'oeuvre du BTP. Ce secteur est délaissé par les français. Pire, - et la je témoigne par rapport à une expérience lors d'un de mes stages - les français ont une mauvaise réputation "un français, c'est un problème. non, c'est 2 problèmes! Alors que les turcs..." (je cite...). Et bien selon les Assedic, les besoins en main d'oeuvre en 2007 dans le BTP sont de 142 000 personnes! On fait quoi alors une fois que l'on a fermé les frontières?

Partager cet article

Repost 0
Published by Greg - dans Actualité
commenter cet article

commentaires