Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citation

Dans mon iTunes

"A Mouthful" de The Do. Plus que la musique de la pub Oxford, c'est un CD riches en sons et hétérogène. Vivement recommandé. Site web 

Archives

Top 10 de la semaine

(nbre de titres )

3 novembre 2006 5 03 /11 /novembre /2006 23:37

The Economist (voir plus bas) a consacré un rapport de 12 pages sur la France et ses enjeux. C'est l'occasion de faire un point détaillé de la situation. Le fait que ce soit un magazine étranger permet de d'avoir un point de vue plus exterieur par définition, ce qui remet beaucoup d'habitudes dans leur contexte.

La Une titre donc "what france needs" (=ce dont la France a besoin) et montre Thatcher avec en fond le drapeau français. Ne fuyez pas à l'idée de Thatcher, l'idée est "seulement" de dire que la France est sclérosée et qu'elle a besoin de réformes et donc d'une personne forte.

Je me permets donc dans cette note de résumer l'édito (je peux fournir le texte original sur demande): cela commence sur le fait que Chirac est au plus bas dans les sondages, que Villepin est paralysé suite à l'affaire CPE (Contrat Première Embauche), et que l'idée de déclinisme est très populaire.

Mais l'article s'efforce tout de suite à rappeler que la France mérite une considération même au niveau mondial en tant que membre du conseil permanant de l'ONU et moteur (normalement...) de l'Europe.

Après quelques chiffres peu glorieux (croissance inférieure dix années consécutives à la moyenne de l'OCDE, chomage de 20% chez les jeunes) l'article met en évidence les contradictions françaises en soulignant le fait que pour chaque sujet, il y a toujours deux réalités qui s'opposent : à la mentalité "alter mondialiste" s'oppose des fleurons français tels que l'Oréal, Total, JcDecaux etc...; à l'administration qui coince s'oppose la réputation de représentants de l'Etat internationalement reconnus; à l'éducation si mal notée mondialement s'opposent quelques écoles de renoms comme Polytechnique. D'où l'idée que tout est possible en France. D'autant plus que la France est épargnée par des fardeaux comme la démographie italienne catastrophique ou une coalition allemande bloquée.

La fin est consacrée à la comparaison avec Thatcher et le Royaume Uni des années 80: finalement la situation était bien pire à l'époque, et le pays a su s'en sortir. D'où la conclusion: "si le futur président arrive à mettre en oeuvre les réformes dont le pays a besoin, la France pourrait repondir bien plus vite que les déclinologues ne veulent l'admettre".

ps: je trouve ce rapport sur la France passionant et j'aimerais vraiment le partager autant que possible. Or il est très dense donc ce n'est pas évident. Je suis donc ouvert à toute critique constructive et remarque. Merci

Partager cet article

Repost 0
Published by Kapwing - dans Blog
commenter cet article

commentaires

Cyriel 25/11/2006 10:18

Ca fait tache...

greg 05/11/2006 23:26

...

mathilde 04/11/2006 18:21

C'est Margaret Thatcher pas Tatcher... merci