Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citation

Dans mon iTunes

"A Mouthful" de The Do. Plus que la musique de la pub Oxford, c'est un CD riches en sons et hétérogène. Vivement recommandé. Site web 

Archives

Top 10 de la semaine

(nbre de titres )

3 novembre 2006 5 03 /11 /novembre /2006 23:00

Une bonne habitude que j'ai gardée de mon séjour à Londres: lire The Economist.

Je suis un grand fan de media et de presse en particulier, et ce magasine est au dessus de tout.
On sait que la presse tend à se rendre plus accessible, à priviligier le "pratique, loisirs" aux articles de fonds. Cf les dernieres formules du Figaro et du Monde. The Economist a fait le choix de la qualité.

"Encore un magazine sur la finance de m...." allez vous dire et bien pas du tout (éponge et) réponds-je! C'est ce que j'aime vraiment: les articles étant longs, l'auteur prend le temps de venir chercher le lecteur (c'est à dire en mettant à niveau ses connaissances) puis l'emmène avec lui vers des sommets d'analyse. J'exagère à peine. Par exemple, pour chaque entreprise citée, que ce soit Google ou Blackstone (qui ne connait pas ce fonds d'investissement...), l'auteur prend le temps de rappeler au lecteur en une courte phrase le domaine d'activité concerné. Tout est remis dans son contexte, ce  qui fait que l'on est jamais perdu.

J'ajoute que ce magazine n'est pas uniquement sur l'économie. L'idée est simple: l'économie dépend de la (géo)politique et on la retrouve dans tout sujet (sport, loisirs etc...). Ceci permet d'aborder de manière cohérente tout sujet. Finalement, les articles de géopolitique sont majoritaires.

Je dois beaucoup a ce magazine: en un an, j'ai appris a être plus a l'aise sur des sujets épineux comme le conflit au moyen orient et à mieux comprendre les rouages de  l'économie mondiale, et donc à être à la fois plus réaliste et optimiste à son égard. A vrai dire, j'ai du mal à lire d'autres magazines maintenant, je les trouve souvent trop superificiels et racoleurs.

Je finirai en précisant que The Economist n'est pas de droite ou de gauche mais est libéral. Le magazine prends toujours une proposition qui se veut tranchée mais qui est argumentée, profitant notamment de l'important service d'études du groupe.

J'allais oublier: ce magazine est anglais: c'est une source intarissable de blagues et de jeux de mots. J'adore.

En tout cas ca vaut la peine de se pencher sur un article de temps en temps.

www.economist.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Kapwing - dans Blog
commenter cet article

commentaires

Cyriel 25/11/2006 10:17

Le Point Le Point Le Point Le Point Le Point Le Point Le Point Le Point Le Point Le Point Le Point Le Point Le Point Le Point Le Point Le Point Le Point Le Point Le Point Le Point Le Point Le Point Le Point Le Point Le Point Le Point Le Point Le Point Le Point Le PointFaut bien qu'je vive moi!