Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citation

Dans mon iTunes

"A Mouthful" de The Do. Plus que la musique de la pub Oxford, c'est un CD riches en sons et hétérogène. Vivement recommandé. Site web 

Archives

Top 10 de la semaine

(nbre de titres )

12 mai 2006 5 12 /05 /mai /2006 12:22

Voici une note que je n'ai pas pu publier sur mon ancien blog .
Elle date un peu, mais la citation est une perle...

Petit billet "humeur" résultant de mon surf sur Internet. Je me suis laissé aller et j'ai dérivé sur un site de sport.

Grand amateur de sports, j'avoue céder souvent à ce genre de pratiques pour me tenir au courant de l'actualité. Internet me permet également de suivre les matchs en direct, ce qui n'est pas du luxe pour un vrai fan (j'avoue que c'est pas glorieux, mais j'assume cette faiblesse).

Heureusement il y a encore des moments qui me permettent de réaliser que j'ai mieux à faire ou, tout du moins, que je pourrais y passer un peu moins de temps.

Ainsi j'ai pu lire en Une de Sport24.com une citation de l'entraineur de Marseille la veille de la grande finale de coupe de France (qui a dit "on s'en fout" ?!?!) : "Il y a deux favoris". (article ici)

C'est beau, y'a pas à dire... C'est à la fois profond et concis. Magnifique. Je sais pas pourquoi ils insistent pour faire parler les sportifs. C'est toujours du grand classique ou du n'importe quoi.

Il me fallait néanmoins partager avec vous cette petite perle.

Partager cet article

Repost 0
Published by Kapwing - dans Blog
commenter cet article

commentaires

greg 04/11/2006 00:08

1°) le lien n'est pas vraiment pour lire l'article mais pour citer mes sources
2°) je ne vibre pas devant un suivi en direct du match, je m'informe  :-)

jon 14/05/2006 12:21

si yen a un qui clique sur le lien pour lire l'article... c vraiment qu'il a rien à faire de son temps!Et c vrai que lire "Buuuuuuuuuut" sur un site en direct assure des émotions très fortes. Surtout quand la phrase suivante est "Quel geste magnifique!!!". On sent que Greg a la chair de poule (mais en quarts aussi, pas encore en demies) et son visage s'éclaire. Malheureusement, le journaliste finit souvent par "Quel dommage que vous n'ayiez pas de télé pour voir ça!"... et le lyonnais va se coucher.