Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citation

Dans mon iTunes

"A Mouthful" de The Do. Plus que la musique de la pub Oxford, c'est un CD riches en sons et hétérogène. Vivement recommandé. Site web 

Archives

Top 10 de la semaine

(nbre de titres )

31 janvier 2008 4 31 /01 /janvier /2008 00:50

societe-generale-sarkozy-opa.jpgAujourd'hui, mon tour quotiden des médias a donné ceci :

Citation de Nicolas Sarkozy lors d'un sommet avec des dirigeants européens, concernant la situation économique actuelle (et notamment la crise de subprime) : 
"nous voulons la transparence parce que nous ne voulons pas du protectionnisme. Nous voulons la liberté du marché, nous voulons la concurrence loyale, et pas l'absence de transparence" (
Journal du net)

Sur les déclarations de François Fillon à propos de la crise de la Société Générale :
"Mardi, le premier ministre français François Fillon a affirmé que le gouvernement "ne laissera pas la Société générale être l'objet de raids hostiles de la part d'autres établissements bancaires", faisant ressurgir l'hypothèse d'un rapprochement avec BNP-Paribas pour faire échec à une OPA hostile d'une banque étrangère et créer un champion bancaire français." (
Le Monde)

Toujours François Fillon : 
"Le gouvernement entend que la Société Générale reste une grande banque française acteur de la mondialisation", a ainsi déclaré mardi le Premier ministre, François Fillon. (
Le Parisien)

Citation de Laurent Wauquiez, porte-parole du gouvernement, sur le même sujet : "si jamais il doit y avoir un adossement financier supplémentaire de la Société Générale, il faut autant que possible que ça puisse se faire dans le cadre de l'intérêt de l'industrie bancaire français (
Les Echos)

Evidemment, la Commission Européenne a déjà rappelé à l'ordre le gouvernement suite à ces déclarations

Conclusions :

- Encore un superbe exemple du liberalisme à la française (oui au libéralisme tant qu'on en profite à tous les coups
- Encore un superbe exemple de la communication du gouvernement : de belles phrases et surtout de superbes contradictions pour un résultat prévisible. Cela passe en France, et cela détériore notre image à l'étranger.

Partager cet article

Repost 0
Published by Greg - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

jon 31/01/2008 23:16

"oui au libéralisme tant qu'on en profite à tous les coups"Faux: ici il ne s'agit pas de profiter du libéralisme, il s'agit d'y faire obstacle, et ce sans considération de ce qui est 'profitable' ou pas. L'objectif des goujats est de garder la société générale sous contrôle national, quoi qu'il en coûte. Si c'est par ex la BNP qui est "incitée" à racheter la SG pour qu'elle ne le soit pas par une banque X américaine, elle  peut se retrouver à dépenser TROP d'argent pour emporter la mise (au détriment donc de ses actionnaires notamment) pour une acquisition peut-être non opportune. Ceci peut à son tour mener à une intégration ratée et à encore plus de destruction de valeur, voire à terme de perte d'emplois... Il ne faut pas fausser la concurrence, c'est dangereux ! Et en plus, quel est le véritable intérêt de garder la SG française ? Sa réputation est en miettes, elle pourrait rejoindre par ex le giron du groupe Unicredit, qui changerait de nom et deviendrait une vraie grande banque pan-européenne (it-fr-all à l'origine). Un pur bienfait du libéralisme - espérons que la commission européenne défende ses principes...